RMC Sport

PSG-Barça: "Neymar veut leur faire aussi mal que ce qu'il nous a fait", glisse Marquinhos

Marquinhos a réagi ce lundi au choc PSG-Barça à venir en 8e de finale de la Ligue des champions. Si le capitaine parisien ne veut pas s'attarder sur l'épisode malheureux de 2017, il se réjouit en revanche que Neymar ait depuis changé de camp.

Marquinhos était ce lundi dans la salle de physio du Camp des Loges, en train de travailler avec certains coéquipiers, lorsqu'il a découvert le tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des champions, et donc le choc à venir entre le PSG et le Barça. De quoi, visiblement, booster les joueurs du club champion de France.

"Tout de suite on s’est dit: 'Allez les gars, il faut qu’on soit prêts, qu’on se prépare bien', a réagi le capitaine parisien auprès du média du club. (...) C’est un grand match, un grand défi, un grand adversaire qui nous attend. On en a l’habitude, ce sera une grande bataille pour nous, il faut qu’on soit prêts pour cette confrontation."

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

"On a vécu de bons moments contre eux, des mauvais aussi, mais ça fait partie du passé"

PSG-Barça, ce sont aussi quelques souvenirs. Ceux de 2013 et 2015 pour certains, mais surtout ceux de 2017, et cette cruelle élimination en 8e, déjà, après la fameuse "remontada" (défaite 6-1) du Camp Nou. "On a vécu de bons moments contre eux (victoire 4-0 au match aller, ndlr), des mauvais aussi, mais ça fait partie du passé, évacue Marquinhos. Le club a grandi, notre équipe a gagné en maturité, beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés. C’est un autre contexte. Le Barça est dans un autre contexte, nous sommes dans un autre contexte. C’est une nouvelle histoire."

Certains acteurs, en revanche, seront les mêmes. Notamment un certain Neymar, brillant lors du 6-1, et depuis passé dans le camp d'en face. Celui des Parisiens. "C’est un grand joueur, qui avait vraiment été décisif pour Barcelone (en 2017), se souvient le défenseur. C’est l’un des meilleurs matchs qu’il a faits. Malheureusement il était contre nous à l’époque, mais aujourd’hui il est avec nous." Rassuré par l'état de sa cheville gauche, et probablement déterminé à faire des misères à son ancienne formation. "Je pense qu’il a l’envie, l’objectif de leur faire aussi mal que ce qu’il nous a fait", veut croire Marquinhos. Rendez-vous le 16 février, puis le 10 mars.

dossier :

Neymar

CC