RMC Sport

PSG-Bayern: "Ils ont tous les boules d’avoir perdu le match aller", Papin craint le sursaut allemand

Jean-Pierre Papin a livré son analyse avant le quart de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et le Bayern ce mardi (21h sur RMC Sport 1). L’ancien attaquant munichois a insisté pour Le Parisien sur l’état d’esprit et la force mentale des joueurs allemands.

Jamais dans l’histoire de la Ligue des champions, une équipe qui s’est inclinée sur le score de trois buts à deux à domicile au match aller n’a réussi à se qualifier pour le tour suivant. Faire mentir les statistiques, voilà bien la tâche qui attend le Bayern Munich ce mardi sur le terrain du PSG lors du quart de finale retour de C1 (dès 21h en direct sur RMC Sport 1). Si la victoire héroïque des Franciliens en Bavière (2-3) pourrait avoir semé le doute au sein du club allemand, Jean-Pierre Papin croit surtout que cela risque de galvaniser les protégés de Hans-Dieter Flick.

"Paris leur a peut-être mis un peu le doute, mais, dans leur tête, ils sont persuadés que tout est possible, a estimé pour le journal Le Parisien celui qui a joué au Bayern entre 1994 et 1996. Ils ont tous les boules d’avoir perdu le match aller. Mais ils sont convaincus qu’ils auraient dû gagner 6-3. Et que si ça n’a pas voulu rentrer à l’aller, ça peut rentrer au retour."

>> PSG-Bayern, toutes les infos en direct avant le quart retour

Avec Mbappé, "ça peut être compliqué"

A l’image de Joshua Kimmich, qui s’est montré plutôt clair sur l’issue de ce duel au Parc des Princes, les joueurs du Bayern font preuve d’une grosse confiance. Habitués à écraser leurs adversaires en Bundesliga, et même en C1 depuis deux saisons, leur domination au match aller leur donne de l’espoir. Avec 31 occasions contre Paris, et un Keylor Navas des très (très très) grands soirs, les partenaires de Thomas Muller auraient dû plier ce quart de finale à l’Allianz Arena. Mais un Kylian Mbappé en grande forme avait été plus efficace. Pour Jean-Pierre Papin, le champion du monde tricolore constitue la principale menace francilienne, celui qui peut faire douter et mettre à genoux le Bayern.

"Après, ils savent aussi que s’ils n’ont pas un mec qui va aussi vite que Mbappé, ça peut être compliqué, a encore assuré le lauréat du Ballon d’or en 1991. Non seulement il va vite, finit bien, mais il enchaîne les prestations de haut niveau et garde la tête sur les épaules. Les buts qu’il vient de mettre à Barcelone et Munich, cela n’arrive pas souvent."

>> PSG-Bayern, c’est ce mardi dès 21h en direct sur RMC Sport 1

JGL