RMC Sport

PSG-Bayern: Paris en grande difficulté au Parc des Princes cette saison

Le PSG accueille le Bayern Munich, ce mardi, en quart de finale retour de la Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1). Après leur victoire 3-2 à l’Allianz Arena, les partenaires de Kylian Mbappé vont devoir sortir un nouveau match héroïque pour se qualifier. En reprenant possession du Parc des Princes, où ils enchaînent les déconvenues cette saison.

Les douves sont à sec, le pont levis rouillé et les remparts s’effritent dangereusement. Longtemps imprenable, la forteresse du Parc des Princes n’impressionne plus grande-monde depuis quelques mois. Vidée de son public, l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud a nettement perdu de sa superbe. Et les adversaires du PSG y pénètrent désormais avec l’idée d’en prendre possession. Ce qu’ils parviennent régulièrement à faire.

>> PSG-Bayern: les infos en direct

Depuis le début de la saison, les joueurs de la capitale se sont déjà inclinés à six reprises dans leur jardin à huis-clos. Ça représente 30% de défaites à domicile, soit près d’un match sur trois. Une première depuis l’arrivée des propriétaires qataris à l’été 2011. Il faut même remonter à 2007-2008 pour voir Paris faire pire dans son fief. Une saison conclue par un doublé d’Amara Diané à Sochaux pour assurer le maintien…

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir PSG-Bayern et tous les matchs de la Ligue des champions

Aucun match référence à domicile cette saison

En Ligue 1, les coéquipiers de Marquinhos ont chuté contre tous leurs adversaires pour le titre: Lille (0-1), Monaco (0-2) et l’OL (0-1). Sans inscrire le moindre but. L’OM de Dimitri Payet est venu gagner à Paris pour la première fois depuis neuf ans (0-1). Même Nantes, pourtant à la lutte pour le maintien, est reparti avec les trois points. En Ligue des champions, Marcus Rashford et Manchester United ont encore joué un mauvais tour aux Parisiens lors de la phase de poules (1-3).

Il y également la victoire particulièrement laborieuse contre Leipzig, grâce à un penalty de Neymar (1-0). Mais aussi un nul contre Bordeaux (2-2) et une prestation décevante contre le Barça, en 8es de finale retour (1-1). Ça fait beaucoup pour l’une des meilleures équipes d’Europe.

Le Bayern invaincu à l’extérieur depuis 2017 en C1

A l’heure de recevoir le Bayern Munich, ce mardi en quart de finale retour de la Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1), le PSG va devoir se réapproprier ses terres. Après une victoire héroïque à l’Allianz Arena la semaine passée (2-3), la bataille s’annonce tout aussi rude face aux partenaires de Thomas Müller. Une équipe qui n’a plus perdu à l’extérieur en Ligue des champions depuis le 27 septembre 2017. C’était justement au Parc des Princes contre le PSG (3-0), avec le festival de Kylian Mbappé devant David Alaba et l’éviction de Carlo Ancelotti dans la foulée.

Depuis cette sale soirée, le Bayern reste sur 17 déplacements sans défaite dans la compétition (13 victoires, 4 nuls). Avec 29,4% de clean sheet, soit près d’un match sur trois sans prendre de but. Pas vraiment de quoi rassurer les champions de France, qui présentent des stats assez inquiétantes à domicile en C1.

Depuis le début de la compétition, Paris n’a en moyenne que 48,1% de possession de balle au Parc. Seul Porto fait moins bien avec 37,6%. Les coéquipiers de Presnel Kimpembe subissent en moyenne 5,8 tirs cadrés par match. C’est le pire ratio de cette Ligue des champions. Idem pour les "expected goals" (probabilité qu’une occasion se transforme en but), avec 1,5 subi par rencontre.

Les miracles de Navas

Heureusement, le club de la capitale peut compter sur son ange gardien. Depuis son arrivée à l’été 2019 en provenance du Real Madrid, Keylor Navas fait des merveilles dans les buts. Sur les deux dernières saisons, le Costaricain est tout simplement le portier le plus décisif de C1, avec 79,7 de tirs arrêtés et 10 buts évités à son équipe.

Sous la neige de Munich, il a été phénoménal (10 arrêts) pour repousser les assauts du Bayern, qui n’a trouvé la faille que 2 fois sur ses 31 occasions. Il devra sans doute réitérer sa performance pour envoyer le PSG dans le dernier carré. Et sceller l’un des plus grands exploits de l’histoire du foot français.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport