RMC Sport

PSG-Leipzig: la presse européenne salue la domination parisienne et encense Neymar

Au lendemain de la victoire du PSG face à Leipzig, mardi en demi-finale de la Ligue des champions (3-0), les médias européens s’accordent pour féliciter le PSG pour sa qualification méritée. Avec des compliments appuyés pour Neymar et Thomas Tuchel.

C’est un match qui restera dans la légende. Et le PSG l’a parfaitement négocié. Le club de la capitale a décroché sa première qualification pour une finale de Ligue des champions en surclassant Leipzig, mardi à Lisbonne. Au lendemain de ce large succès (3-0), la presse européenne salue la performance des Parisiens, qui ont fait la différence grâce à Marquinhos, Angel Di Maria et Juan Bernat. Et leur domination sans partage face aux outsiders allemands.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir la première finale du PSG en Ligue des champions

Tuchel a éteint Naglesmann

"Le PSG assomme le RB Leipzig", résume Sport Bild en Allemagne. En saluant l’ouverture du score de la tête de Marquinhos et "son envie de sauter un mètre plus haut que tout le monde". Et en s’amusant du but de la tête de Juan Bernat, l’ancien du Bayern Munich, du haut de son 1,70m. le quotidien revient aussi sur l’accrochage entre Thomas Tuchel et Julian Nagelsmann en seconde période.

Alors que Paris menait 3-0, le coach parisien s’est plaint auprès de son jeune compatriote en raison des nombreux coups donnés par ses joueurs. "Nous avons commis beaucoup de fautes, a reconnu Nagelsmann après le match. Il (Tuchel) s’est plaint parce qu’il voulait protéger ses joueurs, c’est tout à fait normal." Kicker salue également un "Paris supérieur à tous les égards", avec notamment le "coup de génie" de Neymar, passeur décisif pour Di Maria.

L’avènement du "roi Neymar"

Les médias espagnols s’enflamment justement pour Neymar, auteur d’un nouveau match étincelant à Lisbonne. Jaime Rincon, l’éditorialiste de Marca, applaudit "la maturité footballistique" du "nouveau roi Neymar", à l’heure où Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pèsent moins sur la scène européenne. "Il n’est pas meilleur que Messi et il ne marquera pas autant que Ronaldo, mais c’est aujourd’hui le joueur le plus décisif qu’on puisse trouver sur un terrain", conclut-il. AS souligne également "la nouvelle performance exceptionnelle de la star brésilienne" et sa passe pour Di Maria, "qui a rappelé son génie". En Catalogne, Mundo Deportivo évoque "Le triomphe indéniable de l’équipe française", emmenée par "son couple franco-brésilien" en attaque.

Tuchel a "brisé le plafond de verre"

En Angleterre, Sky Sports parle de "la victoire convaincante" du PSG. "La dernière fois que Paris avait atteint les demi-finales, c’était en 1995, trois ans avec la naissance de Mbappé et quatorze ans avant la création de Leipzig", note également le média britannique. Selon la BBC Sport, c’est "un succès mérité" pour "l’un des clubs les plus dépensiers d’Europe". Avec une mention spéciale pour Thomas Tuchel, qui a "trouvé le moyen de briser le plafond de verre, la qualité du trio offensif".

La force collective des Parisiens

En Italie, la Gazzetta dello Sport résumé ainsi l’affaire: "Le PSG a démoli Leipzig". "Tuchel avait rarement réussi à impliquer ses stars offensives dans un tel élan collectif", note le journal transalpin, avec "des solistes d’exception mais aussi un véritable groupe musical". Pour le Corriere dello Sport, "les Parisiens ont été maîtres du terrain du début à la fin", forts d’une "différence de qualité, de mentalité et de budget".

dossier :

Neymar

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur