RMC Sport

PSG-Manchester City: entre conseils et colère, les remarques de Neymar à Bakker

Titulaire surprise dans le couloir gauche de la défense parisienne, Mitchel Bakker a reçu plusieurs remarques de Neymar, alternant entre conseils et reproches au cours d’une soirée compliquée pour le Néerlandais.

Mitchel Bakker (20 ans) a connu des sentiments diffus, mercredi soir lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester City (1-2). Le Néerlandais a d’abord connu la joie d’être titularisé pour ce choc après ses entrées solides face au Bayern en quarts. Le challenge était de taille et il a en partie répondu aux attentes en première période. La suite fut plus compliquée avec des pertes de balle, une défense à reculons face à la pression de Mahrez and co dans son couloir et quelques mauvais choix.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Manchester City-PSG en Ligue des champions

Sa tâche n’a pas été facilitée par certains de ses partenaires. Présent dans sa zone, Neymar l’a souvent conseillé dans ses choix: ‘bouge’, ‘viens’. Mais le Brésilien s’est aussi agacé à plusieurs reprises face au déchet de son jeune partenaire (20 ans), presque novice à ce niveau. Arrivé dans l’anonymat au PSG en 2019, Bakker a seulement disputé son neuvième match de Ligue des champions mercredi, dont seulement trois titularisations. L’exaspération ostentatoire de Neymar à son égard a d’ailleurs fait tiquer Jérôme Rothen.

>> PSG-Manchester City: les infos en direct

Un échange entre Neymar et Bakker
Un échange entre Neymar et Bakker © Capture

"A un moment, il s’en est pris à Bakker sur le côté gauche parce qu’il lui a mis un mauvais ballon, regrette l’ancien milieu de terrain du PSG. Tout Neymar qu’il est - il est gentil, c’est un génie, OK, je suis le premier à le dire -, quand il est dans cet état d’esprit… Il perd un ballon sur deux, il ne fait pas d’efforts pour le collectif et s’en prend à un jeune joueur qui a peut-être fait sa meilleure première mi-temps depuis qu’il est arrivé au PSG, c’est inadmissible."

Titulaire pour le retour?

L’ancien milieu gauche du PSG aurait souhaité plus de compréhension et de pédagogie de la part de la star parisienne, plus prompte à critiquer. A sa décharge, Bakker a parfois semblé esseulé sur son côté, en raison notamment de manque de repli de Neymar. Sa présence au match retour dans une semaine à l’Etihad Stadium s’inscrit en pointillés.

Jugé trop juste physiquement mercredi, Abdou Diallo lui sera peut-être préféré s’il est apte. Le mystère plane toujours sur l’état de forme de Layvin Kurzawa alors que Juan Bernat, numéro 1 au poste la saison dernière, n’est plus très loin de la reprise après une grave blessure au genou. Autant d’absences qui ont propulsé Bakker comme titulaire d’une demi-finale de Ligue des champions. Arrivé comme joueur de complément et numéro 4 dans la hiérachie, le défenseur n'était pas vraiment attendu dans ces hautes sphères il y a quelques mois.

NC