RMC Sport

PSG-Manchester City: le dégagement acrobatique de Paredes devant Silva

Alors qu'il menait 1-0 face à Manchester City ce mercredi soir en demi-finale aller de Ligue des champions (sur RMC Sport 1), le PSG s'est effondré pour s'incliner 2-1. Avant ça, il s'était déjà fait très peur après une perte de balle de Navas en première période. Mais Paredes avait sauvé les siens d'une manière peu académique.

C'est une action restée sans conséquence, mais elle a dû faire couler plus d'une goutte de sueur sur les fronts des supporters parisiens. Alors qu'il menait 1-0 face à Manchester City ce mercredi soir en demi-finale aller de Ligue des champions après un but de Marquinhos à la 15e, le PSG a failli tout gâcher très vite... moins quart d'heure plus tard.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de la Ligue des champions

Pas de penalty

A la 32e, Keylor Navas - pressé par un adversaire - a vu Phil Foden intercepter sa passe trop peu appuyée vers Alessandro Florenzi sur le côté droit. Très vite, l'attaquant anglais s'est mis en position de centre, a trouvé au second poteau Riyad Mahrez, qui a lui-même remis de la tête vers Bernardo Silva dans les six mètres. Mais au moment où le Portugais s'apprêtait à reprendre la balle, a surgi un certain Leandro Paredes.

Le dégagement acrobatique de Paredes
Le dégagement acrobatique de Paredes © RMC Sport

Le milieu argentin, par réflexe, est parvenu à repousser le danger d'une reprise acrobatique... à hauteur de tête. Ce qui a laissé craindre, un instant, un éventuel penalty - d'ailleurs réclamé par Mahrez et Gündogan. L'arbitre allemand, Felix Brych, n'a toutefois pas bronché. Une décision logique, le ralenti de l'action montrant un dégagement propre de la part de Paredes. La charge à retardement de Marquinhos, elle, était peut-être un peu moins réglementaire...

Malheureusement pour les Parisiens, ce geste n'a pas suffi à éviter le cauchemar de la deuxième période, avec deux buts encaissés et un carton rouge pour Idrissa Gueye. Défaite 2-1 pour Paris, qui va devoir tout renverser en Angleterre mardi prochain.

C.C.