RMC Sport

PSG-Manchester United: les explications de l'UEFA sur le penalty pour la main de Kimpembe

Deux jours après l’élimination du PSG en 8e de finale de la Ligue des champions face à Manchester United (1-3) au Parc des Princes, l’UEFA a expliqué pourquoi l’arbitre de la rencontre Damir Skomina a eu raison de siffler penalty après une faute de main de Presnel Kimpembe et l'intervention du VAR.

Pas sûr que ces explications redonnent le moral aux Parisiens. Mais comme après chaque semaine de Ligue des champions, l’UEFA a apporté ses éclaircissements sur les décisions arbitrales des rencontres de mardi et mercredi. Celle prise par Damir Skomina à la fin du 8e de finale retour entre le PSG et Manchester United (1-3) a été très lourde de conséquence.

Sur un tir de Dalot (90e), Presnel Kimpembe touche le ballon du bras. Ce que l’arbitre slovène ne voit pas sur le coup, comme le confirme l’UEFA ce vendredi. Sans VAR, le penalty n'aurait donc pas été sifflé.

"Le VAR, après avoir vérifié différents angles variés accessibles, a recommandé à l’arbitre un examen sur le terrain à la suite de l’incident dans la surface de réparation", indique le communiqué qui évoque un "incident grave manqué par l’arbitre" prévu dans le protocole du système.

L'UEFA approuve la décision de l'arbitre

Ce recours à l’assistance vidéo a donc été fatal au défenseur du PSG. Car après avoir revu l’action, M. Skomina siffle un penalty synonyme d'élimination pour les Parisiens. Après avoir défendu l'intervention du VAR, l’UEFA a également approuvé cette décision de Damir Skomina.

"A la suite de cet examen, l’arbitre a confirmé le fait que la distance parcourue par le ballon n’était pas courte et que l’impact ne pouvait pas, par conséquent, être inattendu. Le bras du défenseur n’était pas proche du corps, ce qui a agrandi la surface d’opposition au ballon et provoqué son blocage en direction du but. L’arbitre, en conséquence, a accordé un penalty." Et Paris a disparu de la scène européenne.

AB