RMC Sport

PSG-Manchester City: comment Messi s’est retrouvé allongé derrière le mur

L’image de Lionel Messi allongé derrière le mur parisien lors de PSG-Manchester City (2-0), mardi, a retenu l’attention et même choqué des consultants anglais. L’Argentin se serait porté volontaire même s’il semble avoir été poussé à le faire par certains de ses coéquipiers.

Attention palette tactique… d’un mur. La posture de Lionel Messi allongé derrière ses partenaires, mardi lors de PSG-Manchester City (2-0), n’a pas volé la vedette à son premier but parisien somptueux. Mais pas loin. Les réactions se sont enchaînées depuis, amusées pour la plupart et carrément outrées pour certaines. Rio Ferdinand, ancien défenseur de Manchester United, a trouvé "irrespectueux" d'assigner une telle tâche au sextuple Ballon d’or.

Marquinhos semble s'adresser à Lionel Messi
Marquinhos semble s'adresser à Lionel Messi © Capture RMC Sport
Lionel Messi regarde vers le but
Lionel Messi regarde vers le but © Capture RMC Sport

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack Sport RMC Sport + beIN Sports

Lionel Messi derrière le mur
Lionel Messi derrière le mur © Capture RMC Sport

La scène s’est déroulée à la 91e minute de la rencontre, quelques instants après une faute d’Idrissa Gueye sur Riyad Mahrez. L’Algérien, buteur dans cet exercice au Parc des Princes en mai dernier, s'est trouvé en bonne position, face au but parisien un peu excentré sur la droite. Un angle parfait pour son pied gauche. Depuis son but, Gianluigi Donnarumma a demandé quatre joueurs dans le mur. Un cinquième (Wijnaldum) s’est finalement ajouté à la rangée composée de Marquinhos, Kimpembe, Mendes et Neymar. Messi, lui, paraissait désintéressé par la situation en errant à proximité du mur.

Une initiative de Messi, selon son biographe

Des images captées par les caméras de RMC Sport ont finalement semblé montrer Marquinhos s’adresser dans la direction de l’Argentin. Difficile de déterminer les ordres du capitaine brésilien, ni s’il parlait directement à l’attaquant. Ce dernier a aussi jeté aussi un regard en direction du but de Gianluigi Donnarumma avant de filer rapidement se glisser derrière ses partenaires. Messi a alors reçu des indications de l’arbitre sur la conduite à tenir. La présence de l’Argentin au sol et les sauts de ses partenaires n’ont pas empêché Riyad Mahrez de frapper en contournant l’édifice par le côté ouvert. Mais sa frappe a été repoussée par le gardien italien.

Selon Guillem Balague, journaliste espagnol et biographe de Lionel Messi, la star argentine a décidé par elle-même d’aider son équipe de la sorte. "Verratti est celui qui tient ce rôle, explique-t-il sur Twitter. Mais il n’était plus sur le terrain (remplacé à la 77e minute). Donc Messi a décidé de lui-même de le faire."

Mbappé l'a remplacé derrière le mur deux minutes plus tard

Sur le deuxième coup franc de Riyad Mahrez deux minutes plus tard, Mbappé se positionne derrière le mur, Messi prend place dans la surface
Sur le deuxième coup franc de Riyad Mahrez deux minutes plus tard, Mbappé se positionne derrière le mur, Messi prend place dans la surface © Capture

Mais il n’a pas tenu ce rôle jusqu’au bout. Quelques instants plus tard (93e), un autre coup franc a été sifflé pour une faute de Wijnaldum sur Mahrez aux abords de la surface parisienne, dans le même secteur. Cette fois, l’Argentin s’est placé à la réception d’un potentiel centre. Et c’est Kylian Mbappé qui s’est allongé derrière le mur.

NC