RMC Sport

Real Madrid-Liverpool: Klopp "humilie" Keïta et tente de s’expliquer

Titulaire mardi soir lors de Real Madrid-Liverpool (3-1) en quart de finale aller de Ligue des champions, le milieu guinéen des Reds Naby Keïta a été sorti du terrain dès la 42e minute par Jürgen Klopp. Une sanction? Un choix tactique, assure le coach, qui reconnait être gêné par cette situation.

Qu'un entraîneur fasse des changements à la pause quand son équipe joue à l'envers, c'est assez fréquent. Qu'il n'ait même pas la patience d'attendre la mi-temps pour sortir un joueur du terrain, ça l'est beaucoup moins... C'est pourtant le traitement réservé ce mardi soir par Jürgen Klopp à Naby Keïta lors du quart de finale aller de Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool (3-1).

Titulaire surprise dans le milieu des Reds à la place de Thiago Alcantara, le milieu guinéen a vu son entraîneur le remplacer dès la 42e minute par l'Espagnol, alors que le Real menait 2-0.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez en exclusivité de la Ligue des champions

"C’est le genre de choses que je n’aime pas dans le métier d’entraîneur"

Surpris de voir son numéro s'afficher, l'ancien joueur de Leipzig a quitté la pelouse tête basse, sans regarder son coach, qui n'a lui-même pas pris la peine de le réconforter. Ce qui a interpellé quelques observateurs. "Je me demande s'il est nécessaire d'humilier un joueur de la sorte pour une histoire de trois minutes, a notamment taclé Jorge Valdano à la télévision espagnole. Ce changement est clairement une punition."

Interrogé après la partie sur cet épisode, Jürgen Klopp a tenté de se justifier. En se montrant pour le moins embarrassé. "C’était tactique, a-t-il expliqué en conférence de presse. C’est le genre de choses que je n’aime pas dans le métier d’entraîneur, parce que vous faites un tel changement et on a l’impression que le joueur est responsable de la performance de l’équipe en première période. Naby n’est pas responsable. Il n’avait pas joué depuis un moment, n’avait pas débuté de match depuis un moment, et il n’était pas dans un grand jour, mais à ce moment-là j’aurais pu faire plus de changements."

Sauf que c'est tombé sur Keïta, et non Wijnaldum ou Fabinho... "Ce n’était pas un problème de Naby, a répété Klopp. Mais j’ai fait ce changement oui, et maintenant je suis gêné parce qu’on en parle comme si Naby était en faute. Mais c’était juste tactique, c'est tout."

C.C.