RMC Sport

Real Madrid-PSG: le 4-3-3 tient la corde, avec ou sans Neymar?

Le PSG se déplace à Madrid pour défier le Real, ce mardi en Ligue des champions (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1). Avec une ligne d’attaque au complet. Thomas Tuchel doit faire des choix parmi ses stars et le coach allemand semble privilégier un système en 4-3-3. Avec Neymar titulaire ou remplaçant?

Le PSG a marché sur le Real Madrid dans un système en 4-3-3, il y a deux mois au Parc des Princes. Portés par un Angel Di Maria en folie, les champions de France l’avaient emporté 3-0 dans leur jardin. Avec l’art et la manière. A l’heure des retrouvailles, ce mardi à Bernabeu (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1), Thomas Tuchel pourrait reconduire le même schéma. Mais pas avec les mêmes hommes. Car depuis cette folle soirée du 18 septembre, la donne a changé. L’effectif parisien se présente dans la capitale espagnole fort de ses plus beaux atouts offensifs. Et ils sont nombreux.

De quoi donner quelques maux de tête au coach allemand, dont la compo est particulièrement attendue. Interrogé à ce sujet, l’ancien de Dortmund a d'abord brouillé les pistes, ce lundi, lors de sa conférence de presse. Avant d'en faire autant lors du dernier entraînement. Plusieurs options s’offrent à lui aujourd’hui. Mais selon nos informations, le 4-3-3 tient la corde. Reste à savoir avec qui, car ce choix laissera forcément un ou deux joueurs majeurs sur le banc. Si Mauro Icardi semble parti pour débuter en pointe, difficile de dire avec certitude qui occupera les couloirs.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir Real Madrid-PSG et tous les matchs de la Ligue des champions

Tuchel plus prudent avec Neymar qu'avec Mbappé

Kylian Mbappé, qui déchaîne les passions chez les journalistes espagnols, a de bonnes chances d’être aligné à droite. Le champion du monde est rétabli après avoir été victime d’un virus qui l’a cloué au lit durant plusieurs jours la semaine passée. "Il est prêt. Il se sent bien. Il s’est entraîné sans problème", a indiqué Tuchel, qui s’est montré nettement moins catégorique au moment d’évoquer la situation de Neymar. En difficulté pour son retour face à Lille après un gros mois d’absence, vendredi dernier en Ligue 1 (2-0), le n°10 n’est pas au top de sa forme. De là à l’imaginer sur le banc à Madrid? Ce n’est pas impossible, même si ça serait évidemment un coup de tonnerre.

En même temps, comment se priver d’Angel Di Maria, le meilleur Parisien depuis le début de la saison? Entre le Brésilien et l’Argentin, il va peut-être y avoir un grand déçu. A moins que Di Maria ne recule d’un cran pour venir s’insérer dans l’entrejeu (à la place de Marco Verratti?). Sous l’ère Tuchel, El Fideo n’a occupé ce poste qu’une seule fois. C'était sur la pelouse de Liverpool, la saison passée en Ligue des champions (3-2). Un soir où Verratti était suspendu.

Dans tous les cas, le coach du PSG va devoir gérer certains ego au moment d’annoncer sa décision à ses hommes, ce mardi en fin de matinée. Il en a bien conscience. "C'est un moment difficile pour moi mais c'est un bon moment parce que ça veut dire que tout le monde est là, a-t-il résumé en conférence de presse. Les joueurs sont prêts à accepter des décisions dures tactiquement. C'est nécessaire si on veut combattre contre une équipe comme le Real."

Tuchel compte sur la compréhension de ses joueurs

Un message appuyé lors de son interview accordée à RMC Sport: "On doit prendre la décision. Ce n’est pas facile. Mais j’ai beaucoup de confiance en mes joueurs. Ce n’est pas seulement de dire des choses agréables, de faire plaisir. Mais aussi de dire des choses dures, qu’ils sont capables d’accepter. Ils sont capables d’accepter des décisions parce qu’ils sont intelligents. Ils savent que ça peut arriver. Tout le monde veut jouer. Je comprends ça. On doit trouver la meilleure solution pour nous. J’ai beaucoup de confiance en mes joueurs, qu’ils comprennent." On va vite le savoir…

La compo possible du PSG:

Navas - Meunier, T. Silva, Kimpembe, Bernat - Marquinhos, Gueye ou Verratti, Di Maria - Neymar, Mbappé, Icardi

dossier :

Neymar

Alexandre Jaquin avec LT