RMC Sport

Riolo: "Le PSG continue sa balade…"

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Daniel Riolo revient sur la large victoire du PSG devant Anderlecht (5-0) en Ligue des champions. Une victoire qui permet aux Parisiens de se qualifier pour les 8es de finale. . \n

Comme d’habitude en Ligue des champions, la compo est sans surprise. En fait, la question est plutôt de savoir s’il est possible qu’une surprise existe un jour? Sortir Mbappé aurait pu être analysé comme une sanction. Je veux bien entendre ça. Mais pas sûr que Di Maria comprenne. Et puis il y a Kurzawa. Là, c’est incompréhensible. Contre Anderlecht, ça ne devrait pas poser de problème, mais sa présence me sidère. On ne peut pas imaginer alors à quel point il tient à nous faire taire... 

A lire aussi >> PSG-Anderlecht: Kurzawa en feu, Verratti de gala... les notes des Parisiens

Paris est plus fort, on ne découvre rien. Anderlecht ne ferme pas le jeu et ça permet aux Parisiens de ne pas venir buter sur un mur. Ça donne un match agréable dans lequel, évidemment, seule la minute du but du PSG fait office de suspense.

>> Revivez le match

En Ligue des champions, Paris est plus concerné. Ça saute aux yeux. Plus de mouvements, plus de vitesse, moins de ronron. Le PSG est bon. Verratti est dans une belle soirée, Rabiot aussi. On cherche à aller vite devant. Les occasions sont nombreuses mais la finition fait défaut. Mbappé et Neymar ont toujours du mal à trouver Cavani. Ils ont quand même du mal à lâcher vite le ballon, à jouer pour le neuf! Verratti qui marque, c’est rare. Un beau but, à la hauteur de son très bon match. Le 2e but viendra de Neymar. Ok c’est beau, c’est la classe, mais il a quand même un mal fou à ne pas choisir l’action individuelle en option n°1!

A lire aussi >> PSG-Anderlecht: Paris déroule et se qualifie déjà pour les 8es

Dès la reprise, le PSG insiste et met le 3-0. Kurzawa reprend un coup franc. But vide, il termine et ose faire "chut". Kurzawa demande qu’on se taise, qu’on ne le critique plus? C’est ça que veut dire ce geste? Donc en fait, il est pire que tout ce qu’on pouvait imaginer ce gars-là! Donc ce joueur pensait ne pas mériter les critiques, c’est ça? Donc il n’accepte pas qu’on juge mal ses performances depuis le début de la saison? Donc il n’a aucune lucidité? Il a donc inventé le concept de honte! Attitude absolument incroyable et folle…

A 3-0 à la 52e, Emery pourrait donner du temps de jeu aux autres. On attend. Ça doit trépigner sur le banc. C’est assez dur à comprendre. Ça vient à la 61e. Di Maria et Lo Celso pour Mbappé-Verratti. Le jeune "ex-ASM" a encore livré un match moyen.

Le match devient plus calme. Paris gère tranquillement. Le 4-0 vient quand même. Kurzawa. C’est sa soirée, il peut faire des "chut" dans tous les sens. Un jour il comprendra le foot et son rôle sur un terrain. En attendant, qu’il se régale de ce qu’il doit considérer comme une vengeance. La soirée devient pour lui magique avec un triplé surréaliste! Il devrait postuler pour une place dans le trio de devant. Le pire c’est que ce triplé va lui faire plus de mal que de bien tellement sa tête va gonfler!

>> VIDEO: le triplé fou de Kurzawa et les buts du PSG contre Anderlecht

5-0 sans forcer plus que ça. Le PSG livre un gros match. On a vu du mouvement, de l’envie, de la vitesse, des buts! Paris termine avec un milieu, Draxler, Pastore, Lo Celso! Une fantaisie originale. Cinq buts et pas un seul de Cavani! On peut parler de match raté. L’entente avec les autres attaquants, et notamment Neymar, laisse perplexe. Les échanges entre les deux sont minimalistes.

Le PSG a encore facilement gagné en Ligue des champions. Comme d’habitude on va dire que ce n’est qu’Anderlecht. Je veux bien. Mais on peut aussi voir que l’Atlético n’a pas battu Qarabag, que le Bayern ne s’est pas promené à Glasgow, que le Barça n’a pas battu l’Olympiakos. Non tout le monde ne se balade pas comme le PSG…

VIDEO - Amara Diané: "Le PSG ne m'a jamais invité au Parc des Princes..."

Daniel Riolo