RMC Sport

Super League: Infantino "désapprouve" les dissidents qui "devront vivre avec les conséquences de leurs choix"

Dans un discours prononcé ce mardi matin lors du congrès de l'UEFA, Gianni Infantino a "désapprouvé" le projet de la Super League, officialisé ce dimanche par 12 clubs européens, entrant en concurrence avec la Ligue des champions de l'UEFA. Le président de la Fifa déclare que les clubs dissidents "devront vivre avec les conséquences de leurs choix".

La Fifa "désapprouve" le projet de Super League européenne et apporte "sans le moindre doute" son soutien à l'UEFA. Président de la fédération internationale de football, Gianni Infantino a donné un discours ce mardi matin lors du congrès de l'Union des associations européennes de football (UEFA), qui organise les compétitions européennes et en conflit avec 12 clubs frondeurs.

"A la Fifa, nous ne pouvons que désapprouver fortement la création de la Super League, une Super League qui est une ligue privée et une rupture avec les institutions actuelles, a déclaré Gianni Infantino. Il n'y a aucun doute sur la désapprobation de la Fifa. Soutien total à l'UEFA."

Quelques minutes plus tôt, le président du Comité International olympique (CIO) Thomas Bach avait lui aussi condamné ce nouveau projet. L'UEFA va avoir besoin de la Fifa désormais pour infliger des sanctions aux clubs concernés. "Les promotions et les relégations sont un modèle qui a été couronné de succès", a encore lancé Infantino s'opposant à ce système de ligue quasiment fermée, où les clubs fondateurs auraient leur ticket garanti chaque saison, au lieu de devoir se qualifier via les championnats domestiques.

>> Les infos sur la Super League sont dans le direct RMC Sport

"Ils devront vivre avec les conséquences de leurs choix"

Une association de 12 grands clubs d'Europe a officialisé ce dimanche la création d'une Super League de football, pour lancer prochainement une compétition qui serait en concurrence avec la Ligue des champions. Six clubs anglais, trois équipes italiennes et espagnoles ont publié un communiqué commun pour former une compétition à leurs yeux plus attractive et pour "sauver le football", comme l'a expliqué son président Florentino Perez ce lundi, justifiant l'idée première de ces différentes têtes pensantes du football européen de demain.

Depuis, l'UEFA et les ligues nationales menacent d'exclure les clubs des compétitions européennes et de leur championnat respectif. "Ils devront vivre avec les conséquences de leurs choix. Ils sont responsables de leurs choix, a lancé Gianni Infantino en écho aux sanctions des clubs. Vous êtes dedans ou dehors. J’ai l’espoir que tout revienne à la normale, que tout soit réglé."

L'hypothèse d'une sanction pour les joueurs existe aussi, qui pourraient à terme être privés de réprésenter leur sélection nationale s'ils viennent à disputer cette Super League. Depuis l'annonce de ce projet, l'hostilité gagne de nombreux acteurs du monde du football, que ce soit aussi bien d'anciens joueurs ou de nombreux supporters.

dossier :

La Super League

GL