RMC Sport

Tottenham-Leipzig: l’énorme colère de Dele Alli, remplacé par Mourinho

Sorti par José Mourinho après l’heure de jeu mercredi soir lors du 8eme de finale de Ligue des champions Tottenham-RB Leipzig (0-1), le meneur de jeu des Spurs Dele Alli n’a pas caché sa colère au moment de rejoindre son banc.

Kylian Mbappé n’a pas le monopole des coups de gueule quand on le sort du terrain. Beaucoup plus expressif, Dele Alli a lui aussi affiché sa grosse colère, mercredi, lorsque José Mourinho a décidé de le faire sortir à l’occasion du 8eme de finale aller de Ligue des champions face au RB Leipzig (0-1). On joue alors la 64eme minute. Les Spurs viennent d’encaisser un but sur penalty par Werner et Alli n’a pas forcément brillé jusqu’à présent.

"Je crois qu’il était en colère à cause de sa performance, pas contre moi"

Surpris d’apprendre qu’il doit sortir, remplacé par Tanguy Ndombélé, l’international anglais rejoint son banc furieux. Après avoir viollemment jeté une bouteille au sol, il balance une chaussures puis s’assoie oscillant entre un regard noir et un regard vide. "Je crois qu’il était en colère à cause de sa performance, pas contre moi, a commenté José Mourinho après la rencontre. Je crois qu’il a compris pourquoi je l’ai sorti. L’équipe a progressé."

"1-0, c'est pas 10-0"

Malgré ce fait de match et surtout la défaite à domicile face aux Allemands, le Portugais croit à la qualification de Tottenham : "1-0, c'est pas 10-0, le résultat reste ouvert, avance Mourinho. On ne serait pas la première équipe à perdre le match aller à domicile 1-0 et à se qualifier ensuite. Ce qui fait que je garde confiance, c'est l'esprit, la mentalité de mes joueurs, ce qu'ils sont, pas seulement comme joueurs, mais surtout comme mecs et comme groupe. C'est un groupe de joueurs fantastique. Je suis tellement fier de mes joueurs et une chose que je peux vous dire au sujet de la Ligue des champions et du prochain match à venir contre Leipzig, une chose que je peux vous garantir, c'est que, même si je ne sais pas avec qui (dans l'équipe), on ira là-bas pour se battre."

ABr