RMC Sport

MLS: Henry refuse d'évoquer un potentiel boycott lié à l'affaire Jacob Blake

Thierry Henry n'a pas souhaité s'exprimer sur un potentiel boycott de ses joueurs de l'Impact Montréal, en lien avec l'affaire Jacob Blake. L'équipe canadienne a finalement joué en MLS et s'est inclinée face à Toronto (1-0) ce vendredi.

Petit à petit, le sport reprend ses droits outre-Atlantique après une vague de boycott liée à l'affaire Jacob Blake, un nouveau cas de violences policières. Très suivi en NBA, le mouvement a également touché la MLS avec le report de plusieurs rencontres mais n'a finalement pas impacté le match entre Montréal et Toronto.

L'Impact de Thierry Henry a finalement perdu (1-0) et le technicien tricolore a refusé d'évoquer la menace d'un boycott de la part de ses joueurs.

Henry: "C'est super important de parler du match"

Longtemps partisans de ne pas disputer ce duel entre les deux franchises canadiennes de la MLS, les joueurs de l'Impact sont finalement rentrés sur le terrain. Leur entraîneur s'est refusé à tout commentaire après la rencontre.

"Je ne vais pas rentrer dans ces détails-là. Si vous ne voulez pas parler du match, ça va être difficile, a lancé Thierry Henry après la défaite de son équipe. Je pense quand même que c'est super important de parler du match. Toronto a joué un bon match et ils méritaient de l'emporter. Peut-on parler de ça? Si vous voulez trouver des histoires avec d'autres personnes, vous pourrez le faire, mais respectez ça."

Alors que la MLS a donc repris le chemin des terrains, des membres de la coalition Black Players for Change (joueur noirs pour le changement) vont prochainement rencontrer les propriétaires de clubs et la ligue afin de mettre en place un plan pour lutter contre le racisme systémique aux Etats-Unis.

dossier :

Thierry Henry

JGL avec l'AFP