RMC Sport

MLS: le LA Galaxy et Montréal s’effondrent à domicile

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - AFP

L'Impact, qui menait 3-1 contre le Los Angeles FC, a finalement perdu un troisième match de suite (3-5) ce samedi à Montréal. Zlatan Ibrahimovic n'a pas suffi cette fois au LA Galaxy, qui a perdu une deuxième rencontre de suite à domicile contre Atlanta (0-2).

Ça ne s’arrange pas pour Montréal. L'Impact, dirigé depuis mars par l'entraîneur français Rémi Garde, s'est lourdement incliné à domicile (3-5) face au Los Angeles FC samedi en MLS.

Montréal menait pourtant 3-1 à la pause grâce à un hat-trick de son attaquant argentin Ricardo Piatti (9e, 16e et 43e). 

Mais l'Impact, réduit à dix depuis l'exclusion de Victor Cabrera (31e), a perdu pied au retour des vestiaires. Le milieu américain Benny Feilhaber, sur une passe du Mexicain Carlos Vela, a ramené le score à 3-2 à la 52e, avant que le défenseur finlandais de Montréal Jukka Raitala ne marque contre son camp et ramène les deux équipes à égalité (3-3, 57e).

Vela a fini par donner l'avantage au Los Angeles FC sur penalty (83e), son cinquième but de la saison, et le Ghanéen Latif Blessing (89e) a définitivement mis KO Montréal.

"Nous avons concédé trop de buts, trop de chances de marquer. (...) On a fait preuve de naïveté et parfois d'une faiblesse qui ne peut amener qu'à ce genre de sanction", a regretté Garde, dont l'équipe a concédé douze buts lors de ses trois derniers matchs.

"On aurait pu encaisser sept buts en deuxième mi-temps"

"Nous avons encaissé quatre buts en deuxième mi-temps, mais ça aurait pu être six ou sept. Je ne suis pas du tout satisfait de la manière dont nous avons géré la deuxième période. Lorsqu'on a la chance d'être en avant 3-1 à la pause, on doit être plus déterminés pour protéger notre but et pour attaquer", a-t-il souligné.

"Depuis que j'ai commencé ici, cela n'a jamais été en notre faveur, c'est tout ce que je vais dire sur l'arbitrage", a noté Garde.

L'équipe québécoise a concédé sa cinquième défaite de la saison et occupe la 7e place provisoire du classement de la conférence Est (6 pts), à 11 points du leader, New York City.

La belle passe du LAFC

De son côté, le Los Angeles FC, qui fait ses débuts cette saison en MLS, a bondi à la 2e place de la conférence Ouest (12 pts) après cette 4e victoire en six matches, tous disputés à l'extérieur, à cinq longueurs de Kansas City.

Le voisin du LAFC, le LA Galaxy, a été moins en veine. Alors qu’il avait donné la victoire face au LAFC (4-3) et contre le Chicago Fire (0-1) ces dernières semaines, Zlatan Ibrahimovic, qui a joué toute la partie, est resté muet contre Atlanta (0-2).

Le Galaxy quatrième

Josef Martinez a raté un penalty pour Atlanta à la 20e minute de jeu et s’est rattrapé deux minutes plus tard. Miguel Almiron a aggravé la marqué dans les derniers instants (90e+4).

C’est la deuxième fois de suite que le Galaxy s’incline dans son StubHub Center, après la défaite il y a deux semaines contre Kansas City (0-2). Le LA Galaxy est quatrième à l’Ouest, Atlanta deuxième à l’Est.

JBi avec AFP