RMC Sport

Mort de Sala: Leboeuf somme Nantes et Cardiff de régler leur conflit "en silence"

Dans l'émission "Ici c'est Willy", Frank Leboeuf a appelé Nantes et Cardiff à s'entendre rapidement concernant le paiement du transfert d'Emiliano Sala, mort dans un accident d'avion le 21 janvier.

C’est un match sordide. Un peu plus d’un mois après la disparition d’Emiliano Sala, mort dans le crash de l’avion qui le transportait le 21 janvier dernier, Nantes et Cardiff sont toujours englués dans un conflit au sujet du paiement du transfert de l’attaquant argentin. Comme l’a expliqué mercredi un porte-parole de la Fifa à l’AFP, le FCN a saisi la plus haute instance du football mondial pour obtenir de Cardiff le versement de l’indemnité de transfert.

Le club gallois a réagi auprès de la BBC, se disant "déterminé à garantir l'équité et la responsabilité concernant l'accord conclu", tout en précisant qu’il "faut avant tout permettre aux autorités compétentes de déterminer les faits entourant cette tragédie". Pour Frank Leboeuf, les deux clubs doivent s’entendre et arrêter cette guéguerre.

"On ne veut pas en entendre parler"

"Comme tout le monde, je pense à Emiliano Sala, à sa famille, aux supporters nantais, aux gens qui aiment le football et qui regardent ça avec beaucoup de peine, a expliqué le membre de la Dream Team RMC Sport ce vendredi dans l’émission Ici c’est Willy. On a vécu une tragédie, c'est une horreur. Oui, il y a des pressions économiques et, bien sûr, Nantes a certainement besoin de cet argent pour continuer à vivre. Mais faites-le en silence. On ne veut pas en entendre parler. On ne veut pas que ce soit dans les journaux."

"Ce sont les problèmes de Nantes, Cardiff, la Fifa et l'UEFA, poursuit-il. Les gens qui ont bien connu Emiliano Sala veulent juste pouvoir faire le deuil et ne pas entendre parler d’histoires de fric. Qu’on nous laisse tranquille avec ça." 

Sagnol approuve

Un avis partagé par Willy Sagnol. "On ne peut pas avoir eu la communication qu’ont eu les clubs par rapport à Emiliano Sala, en mettant toujours en avant son côté humain et gentleman, et après ne pas avoir une conduite en adéquation avec ça. Il y a eu beaucoup de maladresses de la part de Cardiff. Il y a eu une maladresse côté nantais en envoyant la première facture peut-être un peu trop rapidement. Il faut du respect pour tout le monde, de la dignité", a souligné Sagnol.

L'avion qui transportait Sala avait disparu des radars le lundi 21 janvier au large de l'île de Guernesey. Son corps avait été retrouvé à bord de l'épave de l'avion et récupéré le 7 février, alors que celui du pilote David Ibbotson reste introuvable.

>> Les podcasts d'Ici c'est Willy

RMC Sport