RMC Sport

Arsenal: absent depuis huit mois, Özil va toucher un énorme chèque

Entre l’épidémie de coronavirus et des pépins physiques, Mesut Özil n’a pas joué avec Arsenal depuis le mois de mars. Plus gros salaire du club londonien, le milieu offensif devrait pourtant toucher une prime de fidélité d’environ neuf millions d’euros selon la presse britannique.

Ecarté de l’équipe première depuis presque huit mois, Mesut Özil est officiellement indisponible à la suite d'une blessure au dos. Mais les rumeurs font état de négociations avec la direction des Gunners pour résilier son contrat. Lié avec Arsenal jusqu’en juin 2021, le champion du monde 2014 va bénéficier d’une prime de fidélité incluse dans son bail. Selon les informations du site The Athletic, le joueur passé par le Real Madrid ou Schalke 04 va donc toucher près de 8,8 millions d’euros.

Un bonus déclenché par sa présence dans l’effectif du club londonien au début de la saison 2020-2021. Soucieux de ne pas voir leur maître à jouer quitter le navire en 2018, les dirigeants du club avaient alors inclus cette clause dans sa prolongation de contrat.

Özil écarté en Premier League et en Ligue Europa

Outre ce juteux bonus, Mesut Özil continue d’émarger sur la liste des dépenses des Gunners et compte bien aller au bout de son contrat. Salaire le plus élevé de l’effectif professionnel, celui qui n’a plus joué depuis le 7 mars et un derby victorieux conte West Ham (1-0) reçoit près de 386.000 euros par semaine. Même sans jouer, Mesut Özil coûte donc toujours aussi cher à Arsenal.

Entre ses problèmes physiques et les rumeurs entourant son avenir dans la capitale londonienne, l’international allemand, qui fêtera ses 32 ans jeudi prochain, ne semble plus en odeur de sainteté à Arsenal. Si Mikel Arteta l’a soutenu pendant des mois malgré un niveau de jeu décevant, le technicien basque a décidé de ne pas l’inscrire parmi les joueurs qualifiés pour la Premier League et la Ligue Europa.

Fin septembre, l'ancien adjoint de Pep Guardiola à City a même semblé lâcher son ancien coéquipier. "Je dois essayer de faire mon travail le plus justement possible, a ainsi expliqué l'entraîneur des Gunners. J'essaie de sélectionner les joueurs qui sont, à mon avis, en meilleure condition." En délicatesse physique, en manque de confiance et écarté de l'équipe première, Mesut Özil devrait pourtant bien toucher le gros lot à Arsenal.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport

JGL