RMC Sport

Manchester City ciblé par une nouvelle enquête pour le fair-play financier?

D'après le Guardian, Manchester City, qui a déjà été sanctionné la semaine passée pour des violations aux règles du fair-play financier, pourrait de nouveau être inquiété pour des contrats de sponsoring douteux après 2016.

Manchester City n’est pas au bout de ses peines. La semaine passée, l’UEFA a annoncé avoir banni le champion d’Angleterre de toutes les compétitions européennes pour les deux prochaines saisons, lui infligeant en outre 30 millions d’euros d’amende. Aussitôt, les Skyblues ont dit leur intention de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport, où ils pourraient attaquer le principe même du fair-play financier. Sauf qu’en parallèle, City pourrait être ciblé… par une nouvelle enquête.

De l'argent indirectement versé par le cheikh?

Selon le Guardian, ce sont cette fois des faits datant d’après 2016 qui sont dans le viseur de l’UEFA. Plusieurs contrats de sponsoring (dont celui avec la compagnie aérienne Etihad, déjà visé par le passé) seraient concernés, avec une question en toile de fond: les sponsors ont-ils eux même versé de l’argent au club, ou est-ce plutôt le cheikh Mansour, le propriétaire émirati de City, qui a réglé la note en sous-marin?

La chambre d'investigation de l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC), devrait, toujours d’après le Guardian, se pencher sur le sujet ces prochaines semaines.

CC