RMC Sport

Manchester City: les cadres en auraient assez du turn-over de Guardiola

Après la défaite à Tottenham (0-2), les cadres de Manchester City auraient critiqué le turn-over incessant de Pep Guardiola, qui serait la cause de leur mauvaise passe.

La porte du vestiaire visiteurs du Tottenham Hotspur Stadium est longtemps restée close dimanche, après la défaite de Manchester City (0-2). Pendant 45 minutes, les Skyblues ont tenté d'expliquer leur mauvaise passe actuelle. Selon les informations du Daily Mail, le turn-over incessant de Pep Guardiola aurait fini par être pointé du doigt par les cadres de l'équipe.

Les importantes rotations imposées par le technicien espagnol seraient à l'origine d'un manque de rythme pour les stars de City. Après-match, Fernandinho se montrait ouvertement inquiet pour la fin de saison. "Liverpool a quasiment gagné le championnat maintenant, avec leur avance, constatait le Brésilien. Nous devons être prudents parce qu'on pourrait même finir hors des places qualificatives pour la Ligue des champions."

Un rendez-vous crucial à Madrid en février

Incapables de suivre le rythme d'enfer imprimé par Liverpool, les champions en titre sont actuellement à 22 points du leader, une situation indigne de leur statut. Cette réunion de crise improvisée, pour parler de la "façon dont on doit avancer" dixit Guardiola, avait surtout pour but de remobiliser le groupe avant le huitième de finale de Ligue des champions crucial face au Real Madrid (26 février, sur RMC Sport).

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport et suivre en exclusivité City-Real

Depuis le début de la saison, Guardiola n'a jamais aligné deux fois de suite le même onze de départ. Entre le nul à Crystal Palace (2-2) et la défaite aux Spurs, il avait procédé à cinq changements, un sur toutes les lignes. D'une journée à l'autre, personne n'a réalisé plus de changements que lui en Premier League: 76. Soit 30 de plus que Jürgen Klopp.

CP