RMC Sport

Manchester United: Ibrahimovic scandalisé après avoir dû payer... un jus de fruit

Zlatan Ibrahimovic n'a toujours pas digéré d'avoir dû payer un jus de fruit à une livre sterling, lors d'un déplacement avec Manchester United. Dans son livre, le Suédois considère que cette anecdote est la conséquence de la "petite mentalité" du club anglais.

Les extraits d'Adrénaline - Tout ce que je n'ai jamais raconté, le nouveau livre de Zlatan Ibrahimovic, continuent d'essaimer la presse. C'est au tour de The Athletic, en Angleterre, de dévoiler ce samedi une nouvelle anecdote savoureuse du footballeur suédois, scandalisé d'avoir dû payer un jus de fruit lorsqu'il évoluait à Manchester United (2016-2018).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Zlatan Ibrahmovic raconte que ce qu'il perçoit comme une offense a eu lieu lors d'un déplacement pour un match à l'extérieur. "Un jour, j'étais à l'hôtel avec l'équipe avant un match. J'avais soif, alors j'ai ouvert le mini-bar et j'ai pris un jus de fruit", dit-il dans son livre.

"Tu plaisantes?"

"Nous avons joué, puis sommes rentrés chez nous, poursuit le joueur de 40 ans. Un certain temps s'écoule, ma fiche de paie arrive. Normalement, je ne la regarde pas. Je ne le fais qu'à la fin de l'année, pour voir ce qui est rentré et ce qui est sorti. Mais cette fois, je ne sais pas pourquoi, j'étais curieux. Et j'ai réalisé qu'ils avaient retranché une livre sterling de mon salaire mensuel."

L'ancien buteur du PSG s'empare donc de son téléphone pour joindre un responsable de l'équipe et lui demander des explications sur ce livre sterling en moins. À ce moment-là, il ne fait pas encore le rapprochement avec l'hôtel. Son interlocuteur lui révèle alors que ce "-1£" correspond effectivement au jus de fruit. "Tu plaisantes, sérieusement?", lui lance Ibrahimovic, désabusé d'entendre en réponse: "Ici, si tu commandes quelque chose, tu dois payer".

Zlatan fustige la "petite mentalité" du club

"Mais je ne suis pas allé à l'hôtel de mon plein gré", rétorque Ibrahimovic. "Je n'étais pas en vacances. C'était mon lieu de travail. J'étais là pour Manchester. Si je dois jouer et que j'ai soif, je dois boire. Je ne peux pas aller sur le terrain en étant déshydraté. (...) Une telle chose ne se produirait jamais en Italie", affirme l'actuel attaquant de l'AC Milan.

Pour lui, cette affaire démontre que Manchester United est, à ses yeux, un club surcoté: "Tout le monde pense que United est un top club, l'un des plus riches et des plus puissants du monde. Vu de l'extérieur, c'est ce qu'il me semblait. Mais une fois sur place, j'ai découvert une petite mentalité".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport