RMC Sport

Premier League: De Bruyne ou Salah, qui mérite le titre de meilleur joueur?

Mohamed Salah

Mohamed Salah - AFP

Désigné la saison passée meilleur joueur de Premier League par ses pairs et les journalistes britanniques, N'Golo Kanté connaîtra dans les prochaines semaines son ou ses successeurs. Des trophées qui devraient logiquement revenir à Kevin De Bruyne ou Mohamed Salah.

Si la saison n’est pas encore terminée en Premier League, l’heure de distribuer les bons points est bientôt arrivée. A la fin du mois d’avril, les joueurs du championnat anglais voteront pour désigner celui qu’ils considèrent comme le meilleur d’entre eux. Dans la foulée, début mai, ce seront aux journalistes de récompenser le joueur de l’année en Premier League. Et pour succéder à N’Golo Kanté, qui s’était emparé des deux trophées lors du précédent exercice, deux noms se détachent assez clairement: Mohamed Salah et Kevin De Bruyne.

Deux joueurs qui ont en commun d’avoir connu une première expérience délicate outre-Manche, à Chelsea plus précisément, et qui ont depuis largement pris leur revanche en prouvant à Liverpool et Manchester City qu’ils sont des joueurs d'exception capables de chambouler le cours d'un match sur un coup de patte. Deux joueurs entrés dans une nouvelle dimension et particulièrement difficiles à partager, même si Salah a jusqu'à présent l'avantage sur le plan des statistiques. Avec 29 pions au compteur après 31 journées, l'Egyptien squatte en tête du classement des buteurs.

29 buts pour Salah, 7 pour De Bruyne

Mieux, il se permet de devancer de vrais numéros 9 comme Harry Kane (24 buts) ou Sergio Agüero (21 buts). Kevin De Bruyne, lui, apparaît bien plus loin dans la hiérarchie avec ses 7 réalisations. Mais jusqu’à preuve du contraire, le Belge n’évolue pas à un poste aussi offensif que Salah. Quand ce dernier est le plus souvent aligné dans un rôle d’ailier, le Belge est installé comme milieu relayeur-créateur dans le système mis en place par Pep Guardiola. Et s’il ne fait pas parler la poudre aussi souvent que l’ancien joueur de la Roma, il peut se targuer d’avoir déjà distillé 15 passes décisives en championnat. 

Personne n’a fait mieux cette saison en Angleterre. Dans cet exercice, Salah se débrouille toutefois plutôt bien avec 9 passes décisives distillées. Face à un tel niveau, le titre de champion promis à Manchester City et De Bruyne pourrait bien peser lourd dans la balance. Celui décroché l’an dernier par Chelsea avait forcément aidé Kanté à griller la priorité à ses rivaux. Avec Liverpool, Salah est lui bien parti pour devoir se contenter au mieux de la deuxième place. Mais les votants se rappelleront peut-être qu’il est indéniablement celui qui a permis aux Reds de briller autant cette saison.

"On ne peut pas nous comparer"

"Il est sur le chemin pour être au même niveau que Lionel Messi. Le dernier joueur (avant Messi) que j’ai vu avoir autant d’influence sur son équipe, c’était Diego Maradona", confiait en mars dernier son entraîneur Jürgen Klopp, bien content d'avoir à sa disposition un tueur des surfaces qui ne cesse de progresser chaque week-end. De Bruyne a, lui, la chance de faire partie d'un collectif sans doute supérieur à celui des Reds, mais il faut également noter ses progrès. D'un milieu offensif adroit dans la dernière passe, le Belge est devenu encore plus clinique et imprévisible.

Capable de résister au pressing adverse pour assurer la première relance, il sait aussi amorcer des attaques en perforant les défenses, sans jamais oublier d'abattre un travail de l'ombre à la récupération. "On ne peut pas nous comparer c'est impossible. J'ai parfois joué milieu défensif. Comment peut-on me comparer à un attaquant?", expliquait-il en début de semaine en conférence de presse, avant de croiser la route de Salah mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions. Les votants, eux, n'ont plus que quelques jours pour faire leur choix.

VIDEO - Salah marque encore, Liverpool renverse Palace

RR