RMC Sport

Premier League: le promu Aston Villa fait tomber Everton

Défait lors des deux premières journées, Aston Villa s'est rattrapé vendredi devant son public en dominant Everton (2-0). Arrivé cet été, le Brésilien Wesley a ouvert le score en première période, avant que l'ancien Lillois Anwar El-Ghazi ne tue tout suspense dans le temps additionnel de la seconde mi-temps. Un coup d'arrêt pour les Toffees.

Jack Grealish n’est plus maudit. Après 20 défaites de suite en Premier League, un record dans l’histoire de la première division anglaise, le jeune milieu anglais de 23 ans a enfin remporté un match dans l'élite. Son équipe d’Aston Villa, dont il est le capitaine, a fait tomber ce vendredi Everton (2-0), en ouverture de la troisième journée de Premier League. Entamée en 2014, la triste série de Grealish s’était étendue jusqu’en 2016, avant donc de reprendre cette saison puisque les hommes de Dean Smith ont perdu leurs deux premiers matchs, à Tottenham (3-1) et contre Bournemouth (2-1). Entre temps, les Villains étaient descendus en Championship. Grand artisan de la remontée de son club formateur, Grealish s’est mis en évidence face aux Toffees en étant à l’origine de nombreuses situations dangereuses.

Un premier but 100% recrues

Il a en revanche laissé le duo Jota-Wesley se charger de faire la différence sur l'ouverture du score. Arrivé cet été en provenance de Birmingham, le premier a parfaitement servi celui qui a été déniché au FC Bruges. Plein de sang-froid, l’attaquant brésilien de 22 ans a ajusté Jordan Pickford d’une frappe croisée du droit à la 21e minute de jeu. Une douche froide pour Lucas Digne et ses coéquipiers, qui avaient bien débuté la rencontre et qui étaient en confiance après leur nul obtenu à Crystal Palace et leur succès face à Watford (1-0). Les visiteurs ont accentué leur pression en seconde période, sous l’impulsion d’Alex Iwobi et Moise Kean, lancés par Marco Silva à l’heure de jeu. Acheté à Arsenal, Iwobi a bien cru remettre les deux équipes à égalité à la 83e, mais sa frappe a trouvé le poteau. Entré à la 78e, Theo Walcott a lui gâché une offrande de Kean à la 90e, en plaçant sa reprise de volée bien au-dessus de la barre. Même manque d’efficacité pour Lucas Digne, qui a complètement raté sa tentative du droit dans la surface à la 93e. Et ce sont finalement les locaux qui ont tué tout suspense à la 95e au terme d’un contre express conclu par l’ancien Lillois Anwar El-Ghazi.

Avec ce succès, Aston Villa se replace provisoirement à la 11e place du classement, alors qu’Everton reste scotché au 9e rang. La troisième journée de Premier League se poursuivra samedi avec six affiches au programme: Norwich-Chelsea (13h30), Brighton-Southampton (16h), Manchester United-Crystal Palace (16h), Sheffield-Leicester (16h), Watford-West Ham (16h) et le choc tant attendu entre Liverpool et Arsenal (18h30 sur RMC Sport).

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

RR