RMC Sport

Premier League: qui mérite d'être élu meilleur joueur de la saison?

Sergio Agüero, Bernardo Silva, Raheem Sterling, Virgil van Dijk, Sadio Mané ou Eden Hazard? Qui recevra dimanche le titre de meilleur joueur de la saison en Premier League? RMC Sport fait le point sur les forces et atouts des six nommés.

Le suspense prendra fin dans quatre jours. Désigné par ses pairs meilleur joueur de Premier League la saison dernière, Mohamed Salah connaîtra son successeur dimanche. Ils sont six à être en concurrence pour ce prix remis par le syndicat des joueurs (PFA): trois évoluent à Manchester City (Sergio Agüero, Bernardo Silva et Raheem Sterling), deux à Liverpool (Virgil van Dijk et Sadio Mané) et un à Chelsea (Eden Hazard). Et si des favoris émergeaient clairement ces dernières années, la hiérarchie semble aujourd'hui plus floue. Revue d'effectif.

Sergio Agüero

Fort de son statut actuel de co-meilleur buteur de Premier League, avec 19 pions au compteur, à égalité avec Mohamed Salah, Sergio Agüero mérite assurément sa place dans les nommés au titre de meilleur joueur de la saison. Toujours aussi régulier, il a trouvé la faille contre tous les gros, à l’exception de Tottenham: Liverpool, Arsenal, Manchester United ou encore Chelsea ont subi sa loi. Au-delà de ses buts, l’Argentin peut aussi se targuer d’avoir distillé huit passes décisives. Ses statistiques et son importance dans le jeu des Skyblues lui permettent, à 30 ans, d’avoir encore plusieurs longueurs d’avance sur son principal (et seul) rival en attaque: Gabriel Jesus, rarement titulaire en Premier League. "Sergio est une légende incroyable. Ce gars a marqué des buts à l'âge d'un an. Quand il est né, il a commencé à marquer des buts et il mourra en marquant des buts", assurait Guardiola au début du mois, convaincu qu’Agüero peut devenir le premier joueur de Manchester City à recevoir le trophée de meilleur joueur de Premier League.

Bernardo Silva

Pour Guardiola, il est tout simplement "incroyable". "Il peut jouer à trois ou quatre positions. Il sait quand il ne joue pas bien, mais ce n’est pas grave, il court le plus possible. C’est un bonheur pour un entraîneur. Je suis un homme incroyablement chanceux de l’avoir dans mon équipe", confiait le technicien espagnol en février dernier. L’ancien du Barça n’est pas le seul à être tombé sous le charme de Bernardo Silva, auteur de six buts et sept passes décisives. Tous ceux qui l’ont vu jouer cette saison ont pu se rendre compte de son influence, son activité de tous les instants au milieu, son apport offensif, sa science du placement, et sa débauche d’énergie à la récupération. Si l’ex-Monégasque maitrisait déjà tous ces aspects, il a encore passé un cap cette saison. Récompenser Silva, ce serait aussi récompenser une certaine idée de la classe. Sur et en dehors du terrain. Preuve en est, il a remis le week-end dernier son trophée d’homme du match reçu après sa prestation contre Tottenham à son coéquipier Phil Foden, estimant qu’il le méritait plus que lui.

Virgil van Dijk

Aucun défenseur n’a été désigné meilleur joueur de la saison en Premier League depuis John Terry, en 2005. Virgil van Dijk a l’étoffe pour succéder à l’ancien capitaine des Blues. Devenu en décembre 2017 le défenseur le plus cher de l’histoire, en quittant Southampton pour Liverpool pour 84 millions d’euros, le capitaine de la sélection néerlandais s’est imposé en quelques mois comme la référence mondiale à son poste. Aussi à l’aide dans les duels que pour trouver un coéquipier sur une ouverture de 50 mètres, Van Dijk régale chaque week-end et participe activement à l’excellente saison réalisée par les Reds, actuels leaders du championnat avec deux unités d’avance sur Manchester City, qui défie ce mercredi soir le rival United (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport). Pour Jürgen Klopp, le natif de Breda mérite d’être couronné par ses pairs. "Bien sûr! C'était déjà le cas la saison dernière lorsque Kevin De Bruyne et Mohamed Salah ont tous deux réalisé des saisons incroyables et que Mohamed l'a remporté", soulignait cette semaine l’entraîneur des Reds.

Raheem Sterling

Il est le joueur pour qui a voté Virgil van Dijk. Difficile de faire mieux comme gage de crédibilité quand on sait que le patron de la défense de Liverpool mérite sans doute tout autant de recevoir ce titre. "Vous êtes surpris? Je veux simplement voter pour celui qui a, selon moi, fait une saison fantastique. J'aurais pu voter pour de nombreux joueurs de Manchester City et je pense que les joueurs des autres clubs doivent se dire qu'ils pourraient voter pour de nombreux joueurs de notre équipe. Je pense juste que Raheem a beaucoup progressé en tant que joueur, il est au-dessus", s’est justifié Van Dijk dans un entretien à BT Sport. Une progression que Sterling doit beaucoup à Guardiola, qui l’a aidé à devenir plus précis dans ses actions et plus tueur dans la surface. Résultat, après avoir claqué 18 buts la saison dernière, l’ailier anglais de 24 ans en comptabilise déjà 17, auxquels il faut ajouter ses neuf passes décisives. Brillant sur le terrain, il a aussi marqué les esprits par ses positions fortes dans la lutte contre le racisme, en réclamant des sanctions plus sévères dans le monde du football.

Sadio Mané

Jamie Carragher dit de lui qu’il est "le meilleur ailier de Liverpool sur les trente dernières années". Pour Michael Owen, il est "absolument brillant". "Je n’ai pas à en parler, il est dans une forme exceptionnelle, Rappelez-le moi après la fin de la saison et je chanterai ma propre chanson sur lui si nécessaire", confiait de son côté Klopp après les quarts de finale de la Ligue des champions. Toutes ces louanges sont adressées à Sadio Mané. Annoncé dans le viseur du Real Madrid, où Zinedine Zidane insisterait lui-même pour le recruter à en croire la presse espagnole, l’ancien Messin est au sommet de son art à 27 ans. Alors qu’il n’avait encore jamais dépassé la barre des 13 en Premier League, il a déjà trouvé à 18 reprises le chemin des filets cette saison. Moins en vue entre septembre et novembre, il est à nouveau irrésistible depuis le début dans l’année. Surtout utilisé dans le couloir gauche du trident offensif qu’il forme avec Salah et Roberto Firmino, Mané a gagné en régularité et a su hausser encore son niveau de jeu ces derniers mois pour rappeler, s’il le fallait, que l’attaque des Reds ne se résume pas à Salah.

Eden Hazard

La saison délicate vécue par Chelsea, quatrième à 21 points du leader Liverpool, ne joue clairement pas en sa faveur. Et pourtant, malgré les difficultés rencontrées par les Blues de Maurizio Sarri, Eden Hazard est lui resté à son meilleur niveau. Avec 16 buts, il est bien parti pour boucler sa saison la plus prolifique depuis qu’il a rejoint l’Angleterre en 2012. Il domine également le classement des meilleurs passeurs du championnat avec 13 offrandes à son actif. Preuve de son importance à Chelsea, il est devenu en mars en mars le troisième joueur de l’histoire du club à compter plus de 50 buts et 50 passes décisives en Premier League, rejoignant ainsi Frank Lampard et Didier Drogba dans la légende des Blues. Il a aussi rappelé cette saison qu’il pouvait remporter des matchs à lui tout seul. Cardiff, contre qui il a planté un triplé lors d’un succès des Blues 4-1 en début de saison, peut en témoigner. Quitter la Premier League sur un titre de meilleur joueur de la saison, après l’avoir déjà reçu en 2015, serait un beau cadeau de départ avant de probablement rejoindre le Real.

>> La Premier League est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

dossier :

Eden Hazard

RR