RMC Sport

PSG, Juventus, Barcelone... le point sur les champions d'automne 2018

Neymar (PSG)

Neymar (PSG) - AFP

PSG, Liverpool, Juventus, Dortmund, Barcelone... Les cinq grands championnats connaissent leur champion d'automne à mi-saison. Un titre honorifique, pas toujours gage de victoire en fin de saison.

Titre honorifique avant tout, le champion d'automne ne garantit pas toujours de terminer la saison en tête. Pour preuve, le champion d'automne n'a été sacré qu'à cinq reprises sur les dix dernières éditions de Ligue 1. Tour d'horizon dans les cinq grands championnats. 

Ligue 1: le PSG cavale

De loin le leader le plus impressionnant des cinq grands championnats. En une demi-saison, Paris a tué tout suspense en Ligue 1 et conserve son titre de champion d'automne.

Avec 13 points d'avance sur le LOSC (son dauphin), alors qu'il a joué deux matchs de moins, le club parisien peut déjà espérer un second titre d'affilée, son sixième sur les sept dernières éditions.

Serie A: la Juventus surnage

17 matchs, 16 victoires pour un seul match nul presque accidentel contre le Genoa (1-1)... En course pour une huitième Serie A consécutive, la Juventus livre donc un nouveau cavalier seul. Avec huit points d'avance sur Naples, son dauphin de la saison passée, et renforcée par l'arrivée de Cristiano Ronaldo (11 buts en 17 matchs), la Vieille Dame rigole en Serie A.

A lire >>> la Juventus Turin championne d'automne

Premier League: Liverpool profite des errances de City

La 18e journée a été fatale à City. Défait contre toute attente par Crystal Palace (2-3), le club mancunien offre à Liverpool le titre de champion à mi-saison. Logique, tant les Reds sont réguliers en Premier League. Mieux, ils n'ont pas perdu. Et n'ont concédé que trois nuls. Mais pour rappel, Liverpool n'a plus été sacré en fin de saison depuis 1990.

Liga: le FC Barcelone sur le tard

La Liga est longtemps restée indécise. Mais le défilé des leaders s'est arrêté depuis la prise de pouvoir du Barça. Dans le sillon d'un Lionel Messi retrouvé (15 buts), le club catalan possède désormais trois points d'avance sur un Atlético trop inconstant et cinq sur un Séville moins solide malgré un départ canon. Privé de 17e journée par la Coupe du monde des clubs, le Real Madrid compte provisoirement huit points de retard. Mais le suspense existe toujours en Liga.

A lire >>> Serie A, Liga... Quel est le leader le plus impressionnant ?

Bundesliga: Favre et Dortmund surprennent

Le Borussia a dépassé le stade de la surprise. Peu de personnes auraient misé sur le retour au top des hommes de Lucien Favre. Arrivé cet été, le Suisse a métamorphosé le BVB, relégué au second plan par le Bayern Munich depuis son dernier titre en 2011. La pépite anglaise Jadon Sancho (6 buts) et le retour au premier plan de Marco Reus (11) ont porté le BVB vers le titre de honorifique de champion d'automne. Mais attention, Dortmund ne compte plus que six points d'avance sur un Bayern revigoré. 

Et ailleurs?

Au Portugal, Porto caracole en tête devant le Sporting Portugal mais seules 15 des 34 journées ont été jouées. Quatrième, Benfica n'est pas au mieux. Aux Pays-Bas, le duel entre le PSV et l'Ajax est total. Après 17 journées, Eindhoven vire en tête mais ne compte que deux points d'avance sur l'Ajax.

Moins de concurrence en Belgique, où le Racing Genk est premier. En Championship, le Leeds United de Bielsa a arraché la tête à mi-saison à la faveur d'une remontée épique contre Aston-Villa ce dimanche (3-2).

PL