RMC Sport

River-Boca: quels joueurs à suivre dans cette finale de Copa Libertadores?

Boca Juniors et River Plate s'affrontent ce dimanche à Madrid pour la finale retour de la Copa Libertadores (20h30 sur RMC Sport). Deux ennemis ancestraux qui comptent bien soulever le prestigieux trophée, après les incidents graves et divers reports de cette affiche de prestige. Focus sur ces joueurs qui seront à surveiller de chaque côté du terrain.

Après moult rebondissements, la finale retour de la Copa Libertadores va bien avoir lieu ce dimanche 9 décembre (20h30 sur RMC Sport). Et quelle plus belle affiche qu'un choc parmi les chocs, un clasico "made in Argentina" entre Boca Juniors et River Plate. Si les deux équipes se sont séparées sur un score nul à l'aller (2-2), l'une des deux formations soulèvera le trophée au stade Santiago-Bernabeu, à Madrid, où fut délocalisée la rencontre après les graves incidents. Au sein de ces deux poids lourds du football argentin, quelques joueurs à surveiller avec attention.

Dario Benedetto, Boca Juniors

Auteur d'une réalisation lors de la finale aller, l'Argentin de 28 ans compte quatre buts en Copa Libertadores. S'il ne brille pas par son jeu de tête (1,75m oblige), Dario "Pipa" Benedetto compte sur sa technique irréprochable, son agilité et sa vitesse pour faire souffrir les défenses argentines. Marcelo Gallardo et River devront à nouveau le surveiller de près dimanche, même s'il avait commencé sur le banc fin novembre.

Rafael Santos Borré, River Plate

La pépite colombienne de River. Depuis son passage quelque peu manqué en Espagne - à l'Atlético où il n'a pas joué avant un prêt d'une saison à Villareal - Rafael Santos Borré fait le bonheur des "hinchas" (fans) au Monumental. Cette saison en Copa Libertadores, le joueur de 23 ans a inscrit trois buts sur les dix inscrits par son équipe dans la compétition. Pas très grand lui non plus (1,74m), il compose avec les mêmes arguments que Benedetto. Si c'est son coéquipier Lucas Pratto qui avait marqué l'un des deux buts de River à l'aller, Borré devrait être l'un des principaux dangers ce dimanche.

Cristian Pavon, Boca Juniors

Beaucoup l'ont découvert cet été en Russie lors de la Coupe du monde. Appelé par Sampaoli, l'Argentin de poche a fait son apparition lors de chacune des quatre rencontres de l'Albiceleste. Plutôt convaincant sur son aile, Pavon (22 ans) l'est tout autant avec son club. À tel point que Guillermo Barros Schelotto en a fait l'un de ses titulaires récurrents. Auteur de trois buts cette saison en Libertadores, Pavon espère une nouvelle fois être décisif dans l'un des matchs les plus chauds de la planète foot.

Juan Fernando Quintero, River Plate

"Quinterito" est bien connu en France. Son passage au Stade Rennais en 2015-2016 a laissé un sentiment d'inachevé. Débarqué à River cet été, le Colombien de 25 ans a retrouvé de l'allant. Auteur du deuxième plus beau but du Mondial 2018 en Russie - un coup-franc sous le mur contre le Japon - derrière la demi-volée de Benjamin Pavard, Quintero est également l'un des rares joueurs à pouvoir se targuer d'avoir battu l'équipe de France cette année (victoire avec la Colombie 3-2 en mars), en marquant. Pas titulaire au match aller, incertain pour le déplacement en Espagne avant d'être finalement du voyage, saura-t-il être décisif pour ramener une quatrième couronne à River?