RMC Sport

Sadio Mané pense que Karim Benzema "mérite largement le Ballon d’or"

Principal rival de Karim Benzema dans la course au Ballon d’or, Sadio Mané a estimé mardi qu’il n’y avait pas de débat possible d’ici à la remise du trophée, le 17 octobre prochain. Pour le Sénégalais, le Français de 34 ans, vainqueur de la Ligue des champions avec le Real la saison dernière, doit être couronné.

Quand le prince adoube le futur roi. Longtemps à la lutte dans l’imaginaire collectif pour remporter le Ballon d’or, plus grande distinction individuelle du football, Karim Benzema et Sadio Mané semblent avoir été départagés dès la fin de la saison dernière, lorsque le Français de 34 ans s’est offert sa cinquième Ligue des champions avec le Real Madrid.

S’ils sortent tous les deux d'une saison personnelle remarquable, Benzema paraît désormais intouchable dans la course au prestigieux trophée, qui sera remis le 17 octobre prochain. Même son plus grand rival s’est très sportivement incliné mardi au micro de Canal +. "Honnêtement, je pense que Karim le mérite cette année", a lâché Mané après la victoire en Ligue des champions du Bayern face aux Tchèques du Viktoria Plzen (5-0).

La CAN de Mané ne devrait peser suffisamment lourd

"Il a fait une grande, grande saison avec le Real, avec qui il a gagné la Ligue des champions… Il le mérite largement, donc je suis très content pour lui", a glissé le Sénégalais dans un sourire. Pourtant vainqueur de la CAN en début d’année, l’ancien buteur de Liverpool sait que ce trophée ne pèsera pas suffisamment dans la balance au moment des votes. "Ça a été un grand soulagement pour moi, mais aussi pour tout le pays, a-t-il assuré. Je suis très heureux d’avoir remporté ma première CAN avec le pays, mais je pense que Karim le mérite, je le pense sincèrement."

La dernière Coupe aux grandes oreilles a couronné une saison 2021-22 exceptionnelle en tous points de vue pour Benzema. L’international français (97 sélections, 37 buts) aura culminé à 44 buts et 15 passes décisives en 46 matchs disputés en club (toutes compétitions confondues), et avait déjà rallié de nombreux partisans à sa cause (Deschamps, Messi, Henry...).

Romain Daveau Journaliste RMC Sport