RMC Sport

Coronavirus: un ministre critique encore Ronaldo et ceux qui "pensent être au-dessus de tout"

Quelques jours après une première passe d'armes avec Cristiano Ronaldo, le ministre italien des Sports, Vincenzo Spadafora, a de nouveau épinglé le Portugais, revenu en Italie après un contrôle positif au coronavirus alors qu'il était avec sa sélection nationale.

L'escapade de Cristiano Ronaldo durant la dernière trêve internationale continue de faire jaser, en Italie. Après le match nul face aux Bleus (0-0), le quintuple Ballon d'or a été contrôlé positif au coronavirus. Logiquement indisponible pour la rencontre suivante face à la Suède (3-0), il est alors retourné à Turin... ce qui lui a valu des critiques, notamment celles de Vincenzo Spadafora. Le ministre italien des Sports lui a reproché d'avoir enfreint le protocole sanitaire en rejoignant la Selecçao, puis en revenant après son contrôle positif.

"Certains champions pensent être au-dessus de tout"

Depuis, la Juventus et Cristiano Ronaldo lui-même ont répondu au ministre, l'accusant de "mensonge". "J'ai respecté et je respecterai tous les protocoles", a martelé le buteur lors d'un live sur Instagram. Mais Vincenzo Spadafora n'en démord pas: pour lui, le Portugais s'est mis à la faute. Face à la situation précaire du championnat d'Italie, sérieusement mis à mal par l'épidémie, l'homme politique a expliqué à la chaîne de télévision LA7: "On doit prévoir un plan B, un plan C pour cette saison."

Selon lui, "le protocole fonctionne, mais il faut le respecter. On peut le durcir, mais si, de toutes façons, quelqu'un ne le respecte pas...". Une manière pour Vincenzo Spadafora d'aborder à nouveau la polémique avec la star de la Juve. "Ronaldo? Certains champions pensent être au-dessus de tout. Il a violé le protocole quand il a quitté le Portugal", estime-t-il. Le ministre rappelle qu'"un dossier est ouvert par le procureur de Turin". "De telles personnes feraient mieux d'envoyer un message appelant à respecter les règles", conclut-il. Le Bianconero appréciera...

NB