RMC Sport

Racisme: Bakayoko ciblé par des chants racistes lors de Lazio-Udinese

Tiémoué Bakayoko (AC Milan)

Tiémoué Bakayoko (AC Milan) - AFP

Tiémoué Bakayoko, qui a chambré Francesco Acerbi lors de la victoire du Milan contre la Lazio samedi, a été la cible de chants racistes lors du match en retard de Serie A entre la Lazio et Udinese (2-0).

Nouveau dérapage raciste en Serie A. Et, comme souvent, il nous arrive directement de la Lazio. Alors que le club romain rattrapait un match de la 25e journée de Serie A mercredi contre Udinese (2-0), une partie de sa Curva Nord a entamé une chanson raciste à l’encontre de Tiémoué Bakayoko.

La Ligue de football italien n’a toujours pas réagi

L’ancien Rennais, prêté par Chelsea à Milan cette saison, avait moqué la Lazio en brandissant à son public le maillot de Francesco Acerbi, le capitaine laziale, échangé après la victoire des siens samedi en Serie A. Une attitude pour laquelle il s’était ensuite excusé sur les réseaux sociaux.

Cela n’aura donc pas empêché les fans romains de dérailler. "Cette banane est pour toi", ont-ils chanté à de nombreuses reprises, dans un chant aux airs prémédités.

De nombreuses vidéos ont fait le tour des réseaux sociaux et pourraient servir de preuves aux instances du fooball italien, une nouvelle fois chahutées par une affaire nauséabonde de racisme. Tancée pour son attentisme, la Ligue n’a pas encore réagi. Monsieur Calvarese, l’arbitre de ce match en retard, n’avait d'ailleurs pas interrompu la partie.

Récemment, Moise Kean (Juventus) avait été ciblé par des cris racistes à Cagliari. A l’époque, le rapport fédéral avait minimisé les agissements, pointant la provocation de l’attaquant. La donne pourrait changer cette fois-ci, puisque Bakayoko n’était même pas présent à l'Olimpico.

PL