RMC Sport

Serie A: sale semaine pour la Juve, qui s'incline encore face à l'Atalanta

Giflée par Chelsea en Ligue des champions mardi (4-0), la Juventus s'est inclinée ce samedi sur sa pelouse face à l'Atalanta (1-0) en Serie A et pointe à une modeste sixième place.

Sale semaine pour la Juve. Après avoir été balayés par Chelsea en Ligue des champions mardi (4-0), les Bianconeri ont enchaîné une deuxième défaite consécutive face à l'Atalanta (1-0) à l'Allianz Stadium. Les hommes de Massimiliano Allegri manquent l'opportunité de se raprocher des places européennes et campent à la sixième place. De son côté, l'Atalanta se ressaisit avec le nul spectaculaire face aux Young Boys de Berne en milieu de semaine et confirme son excellent bilan à l'extérieur (19 points sur 21).

Irrésistible Zapata

Les Turinois ont subi dès le coup d'envoi la loi de la Dea, qui aurait pu punir d'entrée la Juve, mais l'arbitre de la rencontre n'a pas accordé de pénalty sur une main de Bonnuci, après visionnage de la vidéo. Le collection de l'Atalanta a fait vivre un calvaire au duo Morata-Dybala, qui ont touché trop peu de ballons pour se mettre en évidence. La punition est finalement arrivée à la demi-heure grâce à l'inévitable Duvan Zapata. Servi par Berat Djimsiti et oublié par la défense, l'attaquant de la Dea ne s'est pas fait prié pour fusiller Szczesny et inscrire son neuvième but de la saison en Serie A.

Cascade de blessures à la Juve

Déjà contrarié par le résultat négatif, le coach turinois doit en plus faire face aux blessures de Federico Chiesa et Weston McKennie, obligés de céder leurs places en cours de rencontre. Frustrés, les Bianconeri se sont montrés rugueux au retour des vestiaires, accumulant les fautes et les cartons. Adrien Rabiot, avertit, aurait pu être le héros de la Juve, mais sa frappe a été détournée du bout des gants par Musso. Brouillons, les attaquants n'ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent, à l'exception de Dybala, qui a trouvé la barre sur coup-franc dans le temps additionnel.

Avec cette nouvelle défaite, la cinquième de la saison en championnat, les hommes de Max Allegri confirment leurs difficultés face à la Dea puisqu'ils n'ont plus gagné à domicile face à cet adversaire depuis 2018. Plus inquiétant encore, les Turinois pointent à 11 points de Naples et de l'AC Milan, qui jouent ce dimanche.

AS