RMC Sport

Totti découpe les dirigeants de l'AS Rome en vidant son sac

La démission de Francesco Totti de son poste de dirigeant de l'AS Rome se fait avec fracas. La légende du club a taclé sévèrement la direction lors de sa conférence de presse de départ, ce lundi. "C’est trop facile de se cacher, parce que la vérité fait mal", a-t-il confié.

Francesco Totti a envoyé sa démission de son poste au sein de la direction sportive de l'AS Roma. Et il a choisi de se confier sans langue de bois ce lundi face à la presse. "Si je devais avoir l'occasion de revenir à Rome avec différents propriétaires, je serais prêt à assumer ce rôle et à faire tout ce qui est possible pour les Romains" a-t-il déclaré, envoyant un message clair aux actuels propriétaires américains que sont le président James Palotta et ses associés Thomas Di Benedetto, Michael Ruane et Richard D'Amore.

"Je ne pense pas qu'ils se rendent compte de ce qu'ils font ici, car ils ne vivent pas en ville, ils ne font pas l'expérience de la télévision, de la radio, des journaux, a-t-il regretté. Etre Romain, comprendre ce que signifie être Romain, vous devez être ici pour le réaliser. Je suis sûr que le message transmis à Boston ne représente que 1% de la réalité."

"Comme s'ils voulaient me mettre à l'écart de tout"

Alors pourquoi Francesco Totti en est arrivé au point de quitter ce club qui représente tout à ses yeux? "C’est une journée douloureuse. Mais vu les conditions, le moment était propice pour prendre cette décision, je n'ai jamais eu l'occasion de m'exprimer dans mon rôle car en deux ans, j'ai assisté à dix réunions, ils m'ont toujours appelé en dernier. Comme s'ils voulaient me mettre à l'écart de tout", a-t-il dévoilé.

Totti évoque des erreurs de recrutement

S'il ne veut "pas nommer les joueurs par respect", Totti n'a pas apprécié d'avoir été ignoré sur certains mercatos, comme en 2017. "Je suis rentré de vacances la première année de ma retraite, ils m'ont demandé un avis sur un joueur et j'ai dit qu'à ce moment-là, il ne serait pas bon pour la Roma, car Di Francesco jouait 4-3-3. Il était dans un autre rôle, il avait eu mille blessures, à mon avis, vous auriez besoin d'un autre joueur."

Francesco Totti peut aussi vouloir parler de l'attaquant Patrik Schick (23 ans), arrivé en 2017 de la Sampdoria, année de sa retraite sportive, mais il semble penser surtout à Javier Pastore. Francesco Totti se serait trompé dans les dates car l'Argentin avait débarqué du PSG en juin 2018. A la place, Totti aurait "choisi un joueur de l'Ajax Amsterdam" et, d'après les informations des médias italiens, il parle de Hakim Ziyech. 

Manque d'ambition après la demi-finale de C1

La gestion du mercato estival 2018 reste aussi en travers de la gorge de Francesco Totti. "Après une demie de la Ligue des champions, vous pensez que l'année suivante, vous devez viser la finale, a-t-il estimé. Je veux défendre Di Francesco ici: vendre des joueurs, c'est Monchi qui l’a choisi, pas moi." Depuis, le directeur sportif Monchi est retourné au FC Seville. 

"Di Francesco avait demandé quatre ou cinq joueurs qui n’ont jamais été signés, d'après Totti. C’est trop facile de se cacher, parce que la vérité fait mal. L’entraîneur a peut-être commis des erreurs. Je dis la vérité. Si un joueur me demande conseil pour venir à la Roma, je lui dirai les points positifs et les points négatifs, puis il prendrait sa propre décision. Les points positifs sont la ville, c'est beau, ensoleillé, et bien sûr les fans de Rome, qui sont les meilleurs de tous". Et donc, comme on le comprend, certainement pas la direction... 

Joseph Ruiz