RMC Sport

Thierry Henry se retire des réseaux sociaux pour dénoncer leur laxisme face au racisme

Thierry Henry a annoncé sa décision de quitter les réseaux sociaux à partir de samedi, pour protester contre le laxisme des plateformes sur la lutte contre les insultes et dérives racistes.

A partir de samedi, ne cherchez plus Thierry Henry sur Twitter ou Instagram. L’ancien attaquant d’Arsenal et de l’équipe de France a annoncé ce vendredi sa décision de se retirer des réseaux sociaux pour protester contre le laxisme de leurs dirigeants contre les insultes racistes.

"À partir de demain matin, je me retirerai des réseaux sociaux jusqu'à ce que les personnes au pouvoir soient en mesure de réglementer leurs plates-formes avec la même vigueur et la même férocité qu'elles le font actuellement lorsque vous enfreignez le droit d'auteur", écrit le champion du monde 1998.

"Trop toxique" pour Thierry Henry

"Le volume considérable de racisme, d'intimidation et de torture mentale qui en résulte pour les individus est trop toxique pour être ignoré, poursuit-il. Il doit y avoir une certaine responsabilité. Il est beaucoup trop facile de créer un compte, de l'utiliser pour intimider et harceler sans conséquence et de rester anonyme. Jusqu'à ce que cela change, je désactiverai mes comptes sur toutes les plateformes sociales. J'espère que cela arrivera bientôt."

Le message de Thierry Henry pour justifier son retrait des réseaux sociaux
Le message de Thierry Henry pour justifier son retrait des réseaux sociaux © Capture Instagram

Un acte fort de la part d’une superstar du sport mondial. Les réseaux sociaux sont régulièrement critiqués pour leur faible niveau d’action face aux insultes qui inondent la toile. En juillet 2020, plusieurs associations françaises avaient assigné Twitter en justice pour dénoncer la faiblesse de sa politique de modération des contenus haineux. Le réseau du petit oiseau bleu avait marqué les esprits en radiant Donald Trump, ancien président des Etats-Unis, pour ses appels répétés à la violence. Mais les efforts restent encore considérables et le geste de Thierry Henry appellera forcément à une prise de conscience.

L’ancienne légende d’Arsenal est actuellement sans club depuis l’annonce de son départ de son poste d’entraîneur du Club de Foot Montréal en février. Il avait justifié sa décision pour "motif personnel" avec la volonté de se rapprocher de sa famille, restée à Londres.

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport