RMC Sport

Barça: Laporta a échangé avec Xavi, toujours favori pour remplacer Koeman

Selon plusieurs médias catalans, Joan Laporta, président du FC Barcelone, a rencontré Xavi cette semaine. L’ancien milieu de terrain est le grand favori pour remplacer Ronald Koeman, sur la sellette.

Ronald Koeman est toujours l’entraîneur du FC Barcelone. Mais pour combien de temps encore? Maintenu malgré la défaite contre l’Atlético de Madrid (2-0), le Néerlandais reste sur un siège éjectable et aurait trois matchs (Valence, Kiev, Real Madrid) pour sauver sa tête. Malgré cela, les manœuvres se poursuivent en coulisses. Selon plusieurs médias catalans (Esport3 et Mundo Deportivo), Joan Laporta s’est entretenu avec Xavi cette semaine pour reprendre le fil de leur relation longtemps excellente mais plus distante ces derniers mois.

L’ancien milieu de terrain du club est cité depuis plusieurs semaines comme le favori en cas de départ de Koeman. Malgré un consensus en interne, Laporta aurait montré un temps sa réticence au sujet de l’ancien joueur, soutien de Victor Font, l’adversaire de Laporta lors de la dernière élection à la présidence du club. L'échange Laporta-Xavi aurait permis d’aplanir les choses. Selon Mundo Deportivo, le président lui a détaillé l’environnement du club et les raisons qui l’ont poussé à confirmer Koeman.

Xavi nommé après la Coupe de l’Emir, le 22 octobre?

Les deux parties seraient sorties satisfaites après un moment de silence depuis décembre dernier. Les deux hommes auraient simplement échangé quelques messages durant l’été. Le rapprochement a finalement été facilité par le biais d’amis communs. Laporta n’a jamais douté des capacités de l’ancien international espagnol - actuellement en poste sur le banc d’Al-Sadd – à s’asseoir sur le banc du Barça. Il donnait en revanche sa préférence à un entraîneur plus chevronné pour relever la tête d’une équipe en crise, selon les indiscrétions de la presse catalane.

Xavi, lui, suivrait avec attention l’actualité de son ancien club tout en restant en retrait par respect pour Koeman. Il est actuellement lié jusqu’en 2023 avec le club qatari. S’il ne dispose pas d’une clause de libération dans son contrat, il aurait passé un accord verbal avec le propriétaire de son club pour partir si le Barça venait le chercher. Quand? Peut-être après le 22 octobre, date de la finale de la Coupe de l’Emir, qui opposera Al-Sadd à Al-Rayyan. "Laporta sait qu’il peut compter sur lui en cas de départ de Koeman", indique Mundo Deportivo. Cela n’est peut-être plus qu’une question de semaines.

NC