RMC Sport

La mise en garde du patron de l'UEFA sur le fair-play financier (le PSG et City sont prévenus)

Aleksander Ceferin

Aleksander Ceferin - AFP

Dans un entretien accordé à l’Equipe en marge tirage au sort des Coupes d’Europe, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin a prévenu, les clubs qui enfreindront les règles du fair-play financier seront punis. Le message est clair pour le PSG.

Déjà XXL, l’addition pourrait encore grimper. 222 millions d’euros pour Neymar plus 15 pour Yuri Berchiche, en attendant de nouvelles sommes à trois chiffres pour Kylian Mbappé et Fabinho? Le mercato du PSG est dingue et la capacité du club parisien à assumer ces achats tout en respectant les règles du fair-play financier interroge. D’autant que de l’autre côté, l’UEFA veille, comme l’a confirmé son patron le Slovène Aleksander Ceferin.

A lire aussi >> Comment le PSG pourrait recruter Mbappé tout en respectant le fair-play financier

Interrogé par L’Equipe sur sa fermeté vis-à-vis des clubs qui viendraient à enfreindre les règles du fair-play financier, le président de l’instance affirme qu’il ne transigera pas. "Nous avons beaucoup de sanctions possibles, a ainsi rappelé Ceferin. Nous pouvons exclure de nos compétitions, retirer des points… Ils le savent. Tout le monde le sait. Nous essaierons d’aider, de prévenir, mais nous n’aurons pas peur de punir."

"On vérifie tous les cas, sans exception"

S’il s’est refusé à évoquer directement le cas du PSG, Ceferin a confirmé suivre de près les mouvements parisiens. "On s’occupe de tout ça. On vérifie tous les cas, sans exception, a indiqué le Slovène. Je suis un avocat. Je ne me prononce pas avant que les faits soient jugés. Pour l’instant, aucun procès n’est ouvert. Je le répète, aucun Etat ne peut acheter un joueur." A la question de savoir si les clubs déjà sanctionnés par le passé, comme le PSG, avaient retenu la leçon, Ceferin a répondu sans détour : "Pour être honnête, j’espère que oui. Si ce n’est pas le cas, nous leur apprendrons…"

A lire aussi >> Fair-play financier: Man City est aussi surveillé par l’UEFA

A lire aussi >> Un salary cap dans le football européen, ça donnerait quoi ?

la rédaction