RMC Sport

Mercato: "c'est une honte", le président de l'Atlético tacle l'entourage de Cavani

Après sa défaite face au Real Madrid (1-0) dans le derby de la 22e journée de Liga, le président de l'Atlético, Enrique Cerezo, a qualifié le feuilleton autour du transfert d'Edinson Cavani de "honte" pour lui et son entourage.

Défait par le Real Madrid (1-0) dans le derby de la capitale espagnole ce samedi soir, le président de l’Atlético de Madrid, Enrique Cerezo, était amer. Interrogé après-match par les médias espagnols, le dirigeant a notamment fustigé Edinson Cavani et son entourage, déplorant le transfert avorté de l’attaquant du PSG pendant le mercato d’hiver. 

"La situation de l'affaire Cavani me semble être une honte, celle de certains joueurs, leurs représentants et leurs familles", a commenté le président des Colchoneros devant les médias. Nous ne sommes pas là pour être volés." Vendredi, AS révélait que la commission d’agent demandée par l’entourage de l’Uruguayen dans le transfert était trop importante aux goûts des dirigeants madrilènes. 

Une offre insuffisante de l'Atlético

Le feuilleton entre l’Atlético et Cavani avait animé le mois de janvier. Le joueur, qui souhaitait quitter le PSG à cause de son manque de temps de jeu, était très proche de s’engager avec les Colchoneros, qui en avaient fait leur priorité de l’hiver. Mais le transfert avait fini par capoter en toute fin de mercato, faute d’une offre de l’Atlético jugée suffisante de la part de Paris.

Il pourrait toutefois être simplement reporté de six mois: le contrat de Cavani se termine cet été. Thomas Tuchel compte pour l'instant sur son attaquant - entré en jeu face à Montpellier ce samedi (5-0) - pour les prochains matchs, notamment le huitième de Ligue des champions, le 16 février à Dortmund.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater Dortmund-PSG

dossier :

Edinson Cavani

C.P