RMC Sport

Mercato: où pourrait aller Lewandowski en cas de départ du Bayern?

Sky Sports a annoncé ce jeudi les possibles envies de départ de Robert Lewandowski, qui se verrait bien relever un nouveau défi. Mais où pourrait atterrir l'attaquant polonais après le Bayern Munich?

Après sept ans au Bayern Munich, Robert Lewandowski s’imaginerait bien relever un nouveau défi en Europe, d’après Sky Sports. A bientôt 33 ans, il offre l’assurance d’une trentaine de buts par saison, voire une quarantaine quand tout se passe bien. Mais son prix, 115 millions d’euros pour le moment réclamés par les Bavarois, et son âge, limitent ses options. Sur le continent, les candidats pour l’accueillir ne sont pas nombreux. Petit tour d’Europe.

Le Real en rêve-t-il toujours ?

"Lewy" a toujours voulu jouer pour le Real Madrid et Florentino Perez a longtemps été emballé par l’idée. Il a plusieurs fois tenté de ramener le Polonais dans la capitale espagnole, sans jamais y parvenir. Mais la rumeur revient chaque été ou presque. Sauf que la donne a changé à Madrid. L’état-major du club rêve de Kylian Mbappé avant tout et le plan B, s’il vient de Bundesliga, s’appelle plus sûrement Erling Haaland. Des choix à court et long terme, quand Lewandowski, dix ans plus âgé que les deux pépites, n’offrira des garanties que pendant quelques saisons.

Paris, destination improbable mais pas impossible

L’avenir de Lewandowski, d’une certaine manière, est lié à celui de Mbappé et Haaland. Alors si le Français venait à quitter le Paris Saint-Germain, cet été ou dans un an, il laisserait de fait une place en attaque que le club de la capitale pourrait être tenté de combler avec un buteur de très grande envergure. Approvisionné par Messi et Neymar, il est facile d’imaginer le Polonais enchaîner les pions en Ligue 1 et en Ligue des champions. Financièrement, le PSG a prouvé cet été qu’il pouvait faire de gros coups, mais le club préfèrera peut-être investir sur un joueur plus jeune s’il faut palier un départ de Mbappé.

Manchester, deux options plutôt qu’une

Lewandowski et la Premier League, l’association semble naturelle et les prétendants assez nombreux. Chelsea était à la recherche d’un avant-centre et a sorti le chéquier pour rapatrier Romelu Lukaku, mais d’autres clubs pourraient se positionner pour signer le Polonais, cet été ou l’an prochain. Les patrons de Manchester City, s’ils n’arrivent pas à faire signer Harry Kane en provenance de Tottenham, auraient déjà fait de Lewandowski leur deuxième option en pointe, selon les médias britanniques.

Manchester United, aussi, a de quoi être intéressé. Les Red Devils, qui ont rassuré sur leurs finances en signant cet été Jadon Sancho et Raphaël Varane, débordent d’ailiers mais ont moins d’options dans l’axe. Liverpool, avec son trio offensif et son budget serré, ne semble pas en mesure de se positionner, pas plus qu’Arsenal, en manque de compétitivité et sans Coupe d’Europe. Mais Manchester offrirait sans doute tout ce que veulent Lewandowski et le Bayern, à savoir un joli chèque pour payer l’indemnité de transfert et un défi d’envergure pour le joueur.

La Juve ou Dortmund, difficile à croire

En Série A et en Bundesliga, évoquons deux options qui paraissent malgré tout assez lointaines. La Juventus pourrait perdre Cristiano Ronaldo dans un an, ce qui libèrera une place sur le terrain et un gros salaire dans les comptes. Mais il faudra réussir à attirer Lewandowski dans un club en reconstruction, pas une mince affaire. Enfin, avec à terme un probable départ de Haaland, Dortmund se cherchera un buteur et pourrait être tenté de recontacter son ancien joueur. Pour le Polonais, en revanche, un retour au Borussia ne sonnerait pas véritablement comme un grand changement.

Robin Wattraint Journaliste RMC Sport