RMC Sport

Un joueur croate exclu pour avoir imité la célébration de Simeone et Ronaldo

Auteurs de gestes déplacés en huitièmes de finale de finale de la Ligue des champions, Diego Simeone et Cristiano Ronaldo font visiblement des émules. Joueur des moins de 19 ans de l’Hajduk Split, Tino Blaz Laus a reproduit leur célébration en se tenant les parties génitales. Mais contrairement à eux, il a été exclu.

Diego Simeone et Cristiano Ronaldo suscitent des vocations. Joueur des moins de 19 ans de l’Hajduk Split, club croate, Tino Blaz Laus s’est fait remarquer lors d’un match de championnat en reproduisant la célébration réalisée mardi par Ronaldo, qui a lui-même imité Simeone.

Auteur d’un triplé lors de la victoire de la Juventus contre l’Atlético (3-0) en huitième de finale retour de la Ligue des champions, le quintuple Ballon d’or a exprimé sa joie en mimant assez clairement un acte sexuel. Une réponse encore plus provocante au geste effectué par Simeone lors du match aller. L’entraîneur argentin s’était tenu les parties génitales après un but de son équipe.

Blaz Laus surpris d'être exclu

Visiblement inspiré par ces deux scènes, Blaz Laus a choisi de célébrer son but en sautant les bras le long du corps, comme Ronaldo, avant de mettre ses mains au niveau de ses parties génitales, comme Ronaldo et Simeone. Une célébration aux conséquences lourdes puisque le joueur de l’Hajduk Split a aussitôt été exclu par l’arbitre, qui n’a pas franchement apprécié ce geste déplacé, comme le rapporte le Daily Mail. A son grand étonnement, Blaz Laus a donc dû rentrer prématurément aux vestiaires. Simeone, lui, s’était vu infliger une amende de 20.000 euros de la part de l’UEFA, qui avait qualifié sa célébration de "conduite inappropriée".

Ronaldo est également sous le coup d’une sanction. Selon les médias espagnols et italiens, l’instance européenne - qui n’a pas encore communiqué sur le sujet - pourrait ouvrir une enquête à l’encontre du Portugais.

Tino Blaz Laus
Tino Blaz Laus © Capture d'écran ArenaSport1
RR