RMC Sport

JO 2021 (judo) : Cannone remercie Griezmann pour son message

Après son sacre surprise aux Jeux Olympiques 2021, dimanche, l’épéiste Romain Cannone a passé une nuit très courte, durant laquelle il n’a pas voulu se séparer de sa médaille.

Il a vécu la journée la plus folle de sa vie pour offrir à la France sa première médaille d’or de ces Jeux Olympiques 2021. Alors qu’il ne devait même pas être sélectionné pour la compétition individuelle, l’épéiste Romain Cannone a décroché le Graal, dimanche, à la surprise générale. Entre les sollicitations médiatiques et les nombreux messages qu’il a reçu, il a raconté sa folle nuit d’après à BFM TV.

"Sous le choc"

"Je n’ai dormi que trois heures hier. On est rentrés tard et on n’arrivait pas à dormir, s’est-il amusé, sa breloque toujours autour de son cou. On a qu’une envie, célébrer, même s’il est 3h du matin et qu’on s’est levés à 8h. On est sous le choc, sous les émotions. J’ai même dormi avec la médaille pour m’assurer que ce n’était pas un cauchemar."

Au réveil, il a pu constater que l’engouement suscités par ses exploits de la veille n’étaient pas retombés et qu’il avait les honneurs de la Une de L’Équipe, ce qui l’a rendu "très fier". Il aussi pu lire les nombreux messages d’encouragement et de félicitations reçus au cours de ces dernières 24 heures.

Griezmann l'a félicité

Même Antoine Griezmann, l’attaquant de l’équipe de France, y est allé de son petit mot : sur ses réseaux sociaux, il s’est filmé en train de crier sa joie après la victoire de Cannone. "On me l’a montré pile quand je suis sorti de la finale, en me disant que c’était incroyable, a-t-il souri. C’est beau d’avoir des sportifs comme ça qui encouragent des sports moins connus comme l’escrime : un grand merci à Griezmann, c’est un vrai fan des Bleus."

"C’est un état de choc, a-t-il poursuivi, en parlant de sa nouvelle notoriété. Tous les gens qui m’ont envoyé des mots de soutien, c’est incroyable, ça montre qu’on a une belle communauté autour du sport français. Je le vis à fond. On a encore une belle opportunité dans quatre jours, je suis prêt à retourner à la bataille avec mes copains." Vendredi, il est attendu avec ses coéquipiers pour l’épreuve d’épée par équipe.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport