RMC Sport

JO 2021: quand Tillie et Collet débriefent en même temps sur RMC les exploits français

Alors que l'entraîneur de l'équipe de France de volley, Laurent Tillie, était ce jeudi en direct sur RMC pour évoquer la qualification de ses hommes en finale des Jeux, il a été rejoint au village olympique par Vincent Collet, l'entraîneur de l'équipe de France de basket. Pour un moment de radio sympathique.

Les sports collectifs français se portent bien. Tandis que les Bleus du handball ont décroché ce jeudi matin leur billet pour la finale des Jeux olympiques, ils ont été imités dans l'après-midi, à peu près au même moment, par ceux du basket, victorieux de la Slovénie (90-89), et ceux du volley, vainqueurs de l'Argentine (3 sets à 0).

De retour au village olympique, l'entraîneur de l'équipe nationale de volley, Laurent Tillie, a débriefé la performance de ses poulains sur RMC, et évoqué la grande finale à venir (samedi, 14h15). "L’idée, c’est d’essayer de récupérer un max, quelle que soit notre joie, parce qu’on est vraiment atteints physiquement, pour aborder cette finale qu’on ne veut pas lâcher face aux Russes", a-t-il ainsi confié. Mais alors qu'il était en direct, un autre technicien heureux a surgi à ses côtés: Vincent Collet, son homologue du basket.

>>> Les JO 2021 en direct

Collet: "Je savais qu'ils avaient gagné"

"C’est incroyable, le BHV (basket, handball, volley) est en forme, a rebondi Collet. J’ai tendu une oreille sur leur match, quand on est rentrés au vestiaire après notre victoire, ils menaient déjà 2-0, mais j’ai dû filer en conférence de presse, et après faire une heure de route sans wifi pour rentrer. Mais je savais qu’ils avaient gagné."

Et le sélectionneur de parler tout de même basket, et du match gagné contre la Slovénie: "On a mis du temps pour les ralentir, et quand on pensait avoir gagné une première fois ils sont revenus. Ensuite à +6 pour nous à une minute de la fin c’était quasiment fait, mais il y a cette faute offensive très discutable contre nous qui remet tout en cause, ce tir à 3 points derrière, et heureusement ce contre stratosphérique qui nous donne la victoire. C’est un scénario incroyable, pour le résultat qu’on espérait. Ce qui est important c’est d’être en finale, d’avoir la chance de la jouer contre les Américains, qui sont les maîtres dans notre sport. On va essayer de les défier du mieux possible, même si on sait que ce ne sera pas le même match que la première fois (en poule, avec la victoire française, ndlr). Pour avoir le même résultat, on sait qu’on devra être encore meilleurs, on va essayer de le faire."

S'ils veulent se convaincre que tout est possible, les basketteurs français peuvent d'ailleurs s'inspirer des volleyeurs, qui n'ont pas failli se qualifier pour les JO, et qui étaient très proches de la sortie au premier tour... "On revient de loin, a reconnu Laurent Tillie après avoir récupéré son téléphone. C’est une belle leçon de vie. Après la défaite contre l’Argentine en poule on avait l’impression d’être au fond du trou, enterrés, et puis après une nuit blanche on a tout fait pour rebondir, ça nous a libéré. La force du désespoir nous a fait revenir, et permis d’enchaîner les exploits. C’est magnifique. La résilience est la clé pour faire des résultats dans le sport de haut niveau."

RMC Sport