RMC Sport

« Europe » : Agbegnenou, l’or à la pelle

Clarisse Agbegnenou

Clarisse Agbegnenou - -

Après l’or pour Loïc Kerval et Automne Pavia, assorti de l’argent pour David Larose et Amandine Buchard jeudi, l’équipe de France poursuit sa moisson de médailles. Agbegnenou a conservé son titre européen, tandis que Legrand et Pietri récoltent l’argent.

Agbegnenou conserve son titre

Clarisse Agbegnenou a conservé sa couronne européenne. En finale, la Française a battu la Slovène Trstenjak. De quoi réjouir la judokate : « Je suis plus qu’heureuse parce que de mettre un titre, et d’en mettre un deuxième, le garder, c’est magnifique ». Après avoir failli se faire surprendre au sol, Agbegnenou a pris les commandes en marquant un yuko sur un balayage en bord de tapis. Cet avantage fut suffisant pour Agbegneno qui, à 21 ans, remporte donc son second titre européen consécutif.

Legrand, argent mécontent

Ugo Legrand, médaillé d’argent l’an dernier lors des Championnats du monde, doit une nouvelle fois se contenter de l’argent. Le Français était opposé en finale au Néerlandais Dex Elmont. Alors que le combat était très équilibré, Legrand s’est fait contrer par son adversaire sur un mouvement d’épaule. « En judo, on appelle ça un sen no sen, c’est une attaque dans l’attaque. Je suis un peu déçu », a-t-il confié.

Pietri butte sur son meilleur ennemi

C’était la finale logique dans la catégorie des moins de 81 kg, la finale rêvée même. D’un côté, Loic Pietri, 23 ans, champion du monde. De l’autre : le Géorgien Tchrikishvili, 23 ans également, et champion d’Europe en titre. Depuis leurs années juniors, les deux judokas ont l’habitude de se croiser dans les grands rendez-vous. Pietri a battu le Géorgien en finale des derniers championnats du monde, mais a perdu contre lui en finale du dernier tournoi de Paris à Bercy. Les deux judokas se sont livrés à une intense bataille de prise de garde. Mais dans la dernière minute, le Géorgien a placé une attaque, enroulant Pietri et enchaînant au sol. Le Français qui devra se contenter de l’argent ne cahce pas sa frustration : « Dans l’ensemble ce n’est pas très grave mais deux fois d’affilée je commence à avoir les boules. Après ça reste une médaille d’argent en championnat d’Europe, je ne vais pas me miner pour ça mais je l’ai mauvaise on va dire.»

A lire aussi : 
- "Europe" : Korval et Pavia lancent les Bleus 

La rédaction