RMC Sport

France-Galles: les dessous de la photo polémique de l’arbitre Jaco Peyper

Jaco Peyper, arbitre du quart de finale de la Coupe du monde entre le pays de Galles et la France (20-19), se retrouve au cœur de la polémique après une photo où il apparaît en train de moquer le coup de coude de Sébastien Vahaamahina avec des supporters gallois.

Depuis dimanche soir, Jaco Peyper réussit la prouesse de reléguer au second plan l’élimination de la France en quarts de finale de la Coupe du monde et le coup de sang insensé de Sébastien Vahaamahina. L’arbitre du quart de finale entre le pays de Galles et les Bleus (20-19) se retrouve au cœur de la polémique pour une photo prise au milieu de supporters gallois sur laquelle il apparaît, grand sourire, en train de mimer, le coup de coude du deuxième ligne, exclu pour ce geste.

Par la voix de son président, Bernard Laporte, et de son vice-président, Serge Simon, la Fédération française de rugby, a demandé des sanctions. Face à la tempête médiatique, World Rugby a décidé de mener l’enquête sur ce cliché qui aurait pu se perdre dans les souvenirs d’une soirée arrosée d’un bar d’Oita.

Oui, mais voilà, l’instant immortalisé par un supporter gallois n’a pas échappé à Fabien Heuzé, supporter français de 30 ans, vivant à Tokyo, et présent, dans la nuit de dimanche à lundi, dans le même établissement d’Oita (lieu du quart) que l’arbitre du match et des fans du XV du Poireau.

"Il y avait un côté mission accomplie dans son attitude"

"Il y avait une vingtaine de supporteurs gallois, raconte, au Parisien, cet expatrié depuis 8 ans à Tokyo. Peyper a commencé à se faire payer des coups à boire. Il était tout sourire. Ce qui m'a gêné c'est qu'il y avait un côté mission accomplie dans son attitude. Il a dû se dire: 'comme il n'y a pas de Français dans les rues, je suis tranquille'."

Sur les coups de 1h30 lors de cette soirée joyeuse, l’arbitre sud-africain a donc accepté de poser en compagnie des supporters gallois auprès de qui il mime le coup de coude de Vahaamahina. "J'ai laissé un Gallois prendre la photo, explique Fabien Heuzé. Je ne voulais pas être près de lui (l’arbitre) parce qu'il avait ruiné ma journée." Relayé sur les réseaux sociaux par un journaliste français, le cliché est devenu viral. Et provoque une mini-crise diplomatique au sommet du rugby mondial.

NC