RMC Sport

Laporte donne sa hiérarchie pour la Coupe du monde, avec de l’espoir pour les Bleus

Tout en assurant que la France avait manqué de réussite lors du Tournoi des VI Nations, Bernard Laporte a estimé, lors du RMC Sport Show ce dimanche, que les Bleus auront une carte à jouer derrière les Blacks et l’Irlande, lors de la Coupe du monde 2019.

Au lendemain de la belle victoire des Bleus contre l’Argentine (28-13), le président de la FFR, Bernard Laporte, était l’invité exceptionnel du RMC Sport Show ce dimanche. L’ancien sélectionneur du XV de France s’est félicité du retour d’une équipe de France enfin conquérante, et solide mentalement, après le cruel revers concédé une semaine plus tôt contre l’Afrique du Sud (26-29). Bernard Laporte assure même qu’avec un peu plus de cette réussite qui a fui les Bleus pendant huit mois, les hommes de Jacques Brunel auraient pu prétendre à la victoire lors du dernier Tournoi des VI Nations.

"On tient quand même quelque chose"

"Je pense qu’avec un peu de chance, la France, elle aurait dû gagner le Tournoi des VI Nations la saison dernière, a estimé Bernard Laporte, ce dimanche. Perdre d’un point à la maison contre l’Irlande, perdre de si peu contre le pays de Galles... La France aurait pu gagner. Cet écart qui nous sépare des grandes nations du rugby est tout à la fois minime et important. Il faut aller le chercher, conserver cet état d’esprit. La chance ne sourit qu’à ceux qui vont la chercher, pas à ceux qui ne font rien. On tient quand même quelque chose, le jeu a évolué."

"Tout le monde est dans le même sac"

Le président de la Fédération française de rugby l’a également noté, la densité au plus haut niveau ne cesse de s’intensifier. Pendant que les Bleus mettaient fin à une série de cinq revers d’affilée, l’Irlande dominait la Nouvelle-Zélande (16-9). "Quand je vois l’Irlande qui bat la Nouvelle-Zélande, quand je vois l’Afrique du Sud qui a battu la Nouvelle-Zélande, je le disais aux joueurs dans le vestiaire: mais qui est favori de la Coupe du monde ? Soyons objectifs, je place la Nouvelle-Zélande en numéro 1, l’Irlande en numéro 2, et après ? Et après, tout le monde est dans le même sac, je suis désolé."

RMC Sport