RMC Sport

Stade Français: Arias et Sempéré, les nouveaux entraîneurs, annoncent leurs priorités

Heyneke Meyer ayant officiellement démissionné mardi de son poste de directeur sportif du Stade Français Paris, ce sont Julien Arias et Laurent Sempéré qui vont assurer l'intérim respectivement comme entraîneur des arrières et entraîneur des avants. Ils ont tenu leur première conférence de presse ce mercredi depuis Jean-Bouin.

C'est le Jour 1 de l'après Heyneke Meyer au Stade Français Paris, ce dernier ayant officiellement démissionné mardi de ses fonctions de directeur sportif. Ce mercredi midi, un entraînement ouvert au public à Jean-Bouin a été organisé. Thomas Lombard et Hans-Peter Wild, présents sur la pelouse du stade parisien pour aller à la rencontre des fans, font confiance à deux personnalités de l'histoire du club pour l'intérim, avec Julien Arias et Laurent Sempéré. Tous deux ont donné leur première conférence de presse dans la foulée de l'entraînement avec un mot d'ordre: réveiller l'état d'esprit combatif d'un groupe au plus bas moralement.

Arias: "On va changer l'état d'esprit des joueurs" 

"Il faut se recentrer sur nous, se rapprocher, c'est la seule façon de réussir, a estimé Julien Arias, qui avait annoncé sa retraite et sa reconversion dans le staff parisien la semaine dernière seulement. Le staff, le club, les supporters, on doit tous se resserrer. On va changer l'état d'esprit des joueurs. Sur les derniers matchs, et même depuis le début de saison, ça a été compliqué. Il faut redonner le sourire aux joueurs, changer l'état d'esprit pour qu'ils soient plus à l'aise sur le terrain. Le principal changement, ce doit être l'état d'esprit."

Sempéré: "C'est l'histoire d'un club qui est en jeu"

A ses côtés, l'ancien talonneur Laurent Sempéré, entré dans le staff de Heyneke Meyer en début de saison, a confirmé cette priorité absolue. "Un gros challenge nous attend. On sait que c'est une période délicate. C'est l'histoire d'un club qui est en jeu, c'est l'histoire d'un groupe. Dans notre sport, on peut accepter beaucoup de chose mais pas une mauvaise attitude sur le terrain. C'est la première chose qu'on va regarder."

La Challenge Cup comme premier test

Le Stade Français vient de s'incliner lourdement à domicile dans le derby francilien contre le Racing 92 (9-25). Le club est bon dernier du Top 14 avec seulement 9 points en 9 rencontres. Avant de retrouver le championnat dans deux semaines, Julien Arias et Laurent Sempéré, forcément inexpérimentés mais parfaitement conscients de ce que les supporters et la direction attendent, auront les deux premières journées de la Challenge Cup pour tester ceux qui étaient encore il y a peu leur équipiers et confidents. Premier rendez-vous avec la réception vendredi du CA Brive. 

dossier :

Stade Français

Joseph Ruiz avec Arnaud Valadon