RMC Sport

Top 14: Eddie Jones serait dans les radars du Racing 92

Le Racing 92 penserait à Eddie Jones, l’actuel sélectionneur de l’Angleterre, pour remplacer à terme Laurent Travers après la Coupe du monde 2023, rapporte The Rugby Paper. D'autres techniciens étrangers confirmés sont également dans le viseur du club francilien.

Le Racing 92 travaille à l’après Laurent Travers. Alors que l’actuel entraîneur francilien devrait prendre la succession de Jacky Lorenzetti à la présidence, le club des Hauts-de-Seine aurait ciblé Eddie Jones. The Rugby Paper a rapporté ce dimanche que l’actuel sélectionneur de l’Angleterre, vice champion du monde avec le XV de la Rose en 2019, était dans les radars du Racing.

Jones est sous contrat avec la sélection anglaise jusqu’à la fin de la Coupe du monde 2023. À l’issue du tournoi disputé en France à l’automne, le technicien australien, en poste depuis 2015 et vainqueur du Tournoi des VI Nations en 2016, 2017 et 2020, sera libre de s’engager avec n’importe quelle équipe. Selon nos informations, aucune négociation n’a pour l’instant eu lieu entre les deux parties.

Le Racing intéressé par d'autres techniciens étrangers de renom

Pour remplacer à terme Travers, les profils d’autres techniciens étrangers confirmés intéressent également les dirigeants du Racing, comme Stuart Lancaster (ancien sélectionneur de l’Angleterre) Johan Erasmus (champion du monde en 2019 avec l’Afrique du Sud) ou encore Gregor Townsend (sélectionneur de l’Ecosse).

Lundi 2 mai, lors d’un Super Moscato Show spécial et délocalisé au Plessis-Robinson, au centre d’entraînement du Racing 92, Jacky Lorenzetti a confirmé que Travers prendra sa succession à la présidence du club. "C’est toujours d’actualité, il est amené à devenir président à terme du Racing 92", a indiqué le dirigeant, sans donner de timing exact. "Dans un délai assez proche, on va commencer à penser à un successeur pour Laurent." La réflexion a semble-t-il déjà commencé.

RMC Sport