RMC Sport

On connaît les deux Toulousains impliqués dans la bagarre

Daniel Mienie

Daniel Mienie - AFP

Les deux joueurs du Stade Toulousain qui ont été impliqués dans une bagarre dans une boîte de nuit le 7 avril sont le pilier sud-africain Daniel Mienie et son compatriote Cheslin Kolbe. Une réunion doit se tenir ce lundi soir en vue d’éventuelles sanctions.

On en sait plus sur la bagarre qui a éclaté dans une boîte de nuit de Toulouse le 7 avril dernier impliquant notamment deux joueurs du Stade Toulousain. On sait désormais qu’il s’agit de deux Sud-Africains, le pilier Daniel Mienie et l’ailier Cheslin Kolbe. Deux joueurs qui étaient absents lors du match perdu à Castres quelques heures plus tôt ce jour-là.

On en sait aussi davantage sur les circonstances de la rixe. "La sécurité a sorti mon fils avec les deux joueurs, et une troisième personne, qui était avec eux mais que je ne connais pas, a raconté à Sud Radio la principale victime Thierry Barraque, hospitalisé plusieurs jours après la bagarre. J'ai accouru dehors et j'ai vu mon fils qui était fracassé par trois personnes dehors. C'est inadmissible. Quand je suis intervenu pour défendre mon fils, ce que n'importe quel papa aurait fait, ça s'est mal passé pour moi."

La victime n'a pas encore porté plainte mais veut des sanctions

Thierry Barraque est un entrepreneur toulousain, ancien sponsor et qui se dit ami avec Didier Lacroix et Ugo Mola, respectivement président et entraîneur des Rouge et Noir. Il ne sait pas du coup s’il portera plainte. "Une de mes premières pensées, au-delà bien sûr de la santé de toute ma famille, c'était 'Comment faire pour que le Stade ne soit pas entaché par cette situation."

Sa décision de porter plainte ou non devrait être conditionnée par l'issue de la réunion prévue ce lundi soir au Stade Toulousain avec les deux protagonistes. S’il n’en veut pas au club et se défend d'avoir subi des pressions de la part des dirigeants pour étouffer l'affaire, Thierry Barraque veut que les deux joueurs soient sanctionnés. "En prenant des sanctions, les dirigeants du Stade Toulousain sortiront grandis de cette histoire", assure-t-il.

VIDEO - Le best-of du Grand Week-End Sport du dimanche 15 avril

La rédaction avec WT