RMC Sport

Stade Français: Laumape vers la sortie, Toala ne viendra pas

INFO RMC SPORT - Le centre international néo-zélandais Ngani Laumape, arrivé l’été dernier à Paris en signant un contrat de trois saisons, pourrait ne plus rejouer avec le Stade Français. La piste (très chaude ces derniers jours) menant à Danny Toala a été abandonnée.

Un an et puis s’en va? Recruté l’été dernier, Ngani Laumape devait être l’un des joueurs majeurs du Stade Français. L’un des symboles du renouveau. Alors qu’il était aussi courtisé par Toulon, l’international néo-zélandais (29 ans, 15 sélections) avait finalement choisi de rejoindre le club parisien sur la durée, avec un contrat de trois ans, soit jusqu’en 2024. Pour ce qui avait alors tout l’air d’une très belle opération sur le papier.

Le centre, arrivé des Hurricanes avec un gros salaire à la clé, n’a malheureusement pas réussi à s’installer. Ses performances ont été bien en-dessous des espoirs placés en lui et de son statut de All Black, malgré une fin de saison légèrement de meilleure qualité. Au total, Laumape a disputé 22 matchs, dont 19 comme titulaire, et marqué seulement deux essais (contre le Connacht et Biarritz).

Celui qui est surnommé "la boule de démolition" en Nouvelle-Zélande n’a malheureusement pas tenu ses promesses. Ses dirigeants, le staff de Gonzalo Quesada ainsi que les supporters attendaient clairement mieux de lui. Depuis la fin de saison, Laumape est rentré au pays pour profiter des vacances et de ses proches. Son retour en France est aujourd’hui plus qu’incertain… Selon plusieurs sources, il pourrait en effet ne plus porter les couleurs du Stade Français, les deux parties seraient d’ailleurs favorables à cette issue. Un départ au Japon est évoqué.

Danny Toala ciblé mais reste aux Moana Pasifika

Au centre, Paris ne pourra plus compter sur le Fidjien Waisea, nouveau joueur du RCT, mais a recruté Théo Dachary, qui fait le chemin en sens inverse. Par ailleurs, plusieurs pistes ont été étudiées à l’étranger. Une d’entre elles paraissait même bouclée voilà quelques jours dans l’hémisphère sud avant finalement d’être abandonnée. Selon nos informations, il s’agissait de Danny Toala. Le polyvalent néo-zélandais de 23 ans va finalement rester aux Moana Pasifika où il est sous contrat. Ce week-end, il a d’ailleurs fait ses débuts internationaux, à l’arrière, avec les Samoa.

Le Stade Français est à la recherche de la perle rare étrangère, avec en perspective davantage de marge pour le salary cap, après avoir misé sur le recrutement de nombreux JIFF cet été (dont l’expérimenté demi de mêlée Morgan Parra amené à prendre beaucoup de responsabilités ou encore le deuxième ligne Baptiste Pesenti, pour qui le départ du Racing a été bouclé jeudi dernier.

Un temps annoncé du côté de Jean-Bouin, l’Ecossais Huw Jones s’est officiellement engagé à Glasgow. Le Néo-Zélandais Francis Saili, lui, n’est pas franchement certain de rester à Biarritz bien que son contrat se termine dans deux ans. Il pourrait rester au pays ou rejoindre un autre club. Paris, qui apprécie grandement son profil, serait toujours intéressé. Va-t-il relancer cette piste? C’est une hypothèse que pourraient évoquer Jean-Baptiste Aldigé, président du BO, et Thomas Lombard, directeur général du Stade Français, en marge de l'Assemblée Générale de la LNR ce mardi et mercredi à La Rochelle.

Jean-François Paturaud