RMC Sport

Top 14: le Stade Français gifle un Stade Toulousain très amoindri

Le Stade Français a très facilement disposé de Toulouse dans le "Clasico" du Top 14, ce dimanche soir (48-14). Les Parisiens glanent leur première victoire de la saison à domicile et se replacent au classement.

Les journées de Top 14 organisées en pleine fenêtre internationale rabattent bien souvent toutes les cartes. Le "Clasico" entre le Stade Français et Toulouse n’a pas échappé à la règle. Au coup d’envoi, toutes les statistiques donnaient pourtant les Parisiens perdants, les hommes de Gonzalo Quesada n’ayant pas encore remporté le moindre match à domicile cette saison et les Toulousains restant sur sept victoires consécutives contre leurs adversaires du soir.

Mais les matchs internationaux sont passés par là et les deux formations se présentaient avec des XV largement remaniés au coup d’envoi: six changements côté parisien, sept pour le Stade Toulousain avec un charnière Idjellidaine-Tedder inédite. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes d’Ugo Mola n’ont pas eu le temps de prendre leurs marques. 

D’entrée, la vague parisienne a déferlé sur des Hauts-Garonnais bien trop souvent pris dans les un contre un et les locaux infligeaient un sévère 21-0 à leurs adversaires du soir en un quart d'heure. Delbouis (4’), Coville (7’), Danty (14’) y sont chacun allés de leur petit essai, à chaque fois transformé par Segonds. Si Lebel pensait sonner la révolte des Rouges et Noirs (16’), Latu participait à la fête (28’) et permettait aux siens de mener 28-7 à la pause.

Toulouse laisse filer La Rochelle et Clermont

La machine ne s’est pas enrayée au retour des vestiaires. Sur un de leurs nombreux ballons portés, les Parisiens et Gabrillagues terminaient une nouvelles fois dans l’en-but (41-7 après transformation, 54’). A la 72e minute, alors qu'il venait de remplacer Coville, le jeune Percillier (21 ans) parachevait le succès des siens en inscrivant un essai... sur son premier ballon touché (48-7). Après la sirène, Faumuina, en puissance, sauvait (un peu) l'honneur (48-14).

Le Stade Toulousain encaisse sa deuxième défaite consécutive en championnat après son revers contre le LOU le week-end dernier. Le champion de France 2019 laisse ainsi s’échapper La Rochelle et Clermont en tête et compte désormais quatre (La Rochelle) et cinq (ASM) points de retard sur le duo. Le retour de Dupont, Ntamack, Fickou et compagnie est attendu de pied ferme. 

dossier :

Stade Français

F.Ga