RMC Sport

Toulouse: Arthur Retière lui aussi sur les tablettes

INFO RMC Sport - L’ailier rochelais Arthur Retière, en fin de contrat l’été prochain, ne laisse pas insensible les dirigeants toulousains.

Le Stade Toulousain s’active plus que jamais en coulisses pour préparer la saison prochaine. Le champion d’Europe et de France travaille à remodeler en partie son effectif, pour compenser le juteux transfert de Cheslin Kolbe à Toulon mais aussi pallier le départ de plusieurs joueurs dans quelques mois. Plusieurs postes ont été ciblés. Et Toulouse pourrait frapper fort.

Comme évoqué ces dernières semaines, le manager Ugo Mola et le président Didier Lacroix ont identifié plusieurs profils au poste de centre. Le Lyonnais Pierre-Louis Barassi, même s’il est sur les tablettes du Stade Français, est bien parti pour s’engager, alors qu'Arthur Vincent, que son club de Montpellier espère encore conserver, est également en discussions.

Au poste d’arrière, les discussions se poursuivent avec l’arrière Melvyn Jaminet. La révélation de la tournée estivale du XV de France est sous contrat jusqu’en 2024 à Perpignan. L’aspect financier de sa libération - on parle d’une somme très conséquente de plusieurs centaines de milliers d’euros - est actuellement au cœur du dossier.

Il pourrait retrouver son frère

Mais pour renforcer ses lignes arrières, le Stade Toulousain prospecte aussi du côté de La Rochelle. Selon les informations de RMC Sport, l’ailier polyvalent Arthur Retière, en fin de contrat, ne laisse pas insensible le club de la Ville Rose. Des discussions existent entre les deux parties. Le challenge, aussi bien sportif que personnel, pourrait lui plaire. Et s’il venait à s’engager, le joueur de 24 ans retrouverait un visage bien connu dans le club: son petit frère Edgar, ouvreur des Espoirs sacrés champions de France la saison dernière. Pour le moment, son club de La Rochelle (avec qui il inscrit sept essais en 16 titularisations de Top 14 la saison dernière) ne lui aurait toujours pas transmis de proposition de prolongation.

JF.Paturaud