RMC Sport

Australie-France: "Jaminet est une véritable pépite", lance Galthié

Le XV de France s’est imposé 28-26 lors du deuxième test-match en Australie. Un match où le jeune Melvyn Jaminet a brillé en marquant 23 points. Le sélectionneur Fabien Galthié est sous le charme de son joueur après cette performance de haut niveau.

Melvyn Jaminet, 22 ans, arrière de Perpignan évolue non pas en Top 14 mais en Pro D2 mais vit ses premières minutes avec le maillots bleu. Ce dernier a permis à l'équipe de France de s’imposer en Australie, 28-26, 31 ans après la dernière victoire sur le terrain des Wallabies. Auteur d’un 100 % au pied, Jaminet a cumulé 23 points.

Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France, s’est montré élogieux envers son joueur à la fin de la rencontre. "Je pense qu'il a très bien répondu, il a fait 100%. La voilà, votre réponse. Il avait un physique torp ingrat quand il était jeune, il est parti sur un autre chemin. Il a retrouvé de la confiance à Perpignan et c'est une véritable pépite. Même critiqué, nous savions qu'il avait besoin de vivre cette expérience et qu'il allait répondre présent ", a savouré Galthié en conférence de presse d’après-match.

Finir en beauté cette tournée

Après une défaite dans les dernières secondes, 23-21, lors du premier match, et cette victoire ce mardi, un dernier match, ce samedi à 12h, heure française, est au programme. Fabien Galthié se montre ambitieux même s’il souhaite profiter des quatre derniers jours avec son groupe.

"Nous sommes à égalité, 1-1. Nous sommes aussi à égalité au goal average. Nous avons intégré cinq nouveaux joueurs, qui nous ont apporté vraiment. Il y a un joueur blessé, Killian Geraci. Peut-être aussi Patrick Sobela, qui s'est blessé à l'entraînement... Après, tout le monde est apte même s'il faudra prendre en compte la fatigue. Il nous reste quatre jours à vivre ensemble, nous sommes le 13. Demain, c'est la fête nationale et nous allons tous profiter de ces moments. Il nous reste quelques jours dont nous voulons profiter de manière délicieuse. Pour la composition, on va attendre, observer, pour choisir l'équipe."

Aris Djennadi avec AFP