RMC Sport

VI Nations: Castex ne pense pas à des sanctions pour le cluster du XV de France

Jean Castex

Jean Castex - AFP

Lors du point presse hebdomadaire sur la pandémie de coronavirus et les nouvelles mesures mises en place pour contrer la hausse du taux d'incidence en France, Jean Castex a été interrogé sur le XV de France, très touché par le Covid-19 et dont le match contre l'Ecosse dans le Tournoi des VI Nations est reporté.

Faut-il des sanctions, après l'émergence d'un cluster au sein du XV de France? Ce n'est pas Jean Castex qui le demandera. Lors du point presse hebdomadaire sur la pandémie de coronavirus, le Premier ministre a été interrogé sur la situation des Bleus, dont le match du Tournoi des VI Nations contre l'Ecosse a été reporté pour cause de nouveau joueur testé positif au Covid-19.

"Avant de parler de sanctions, faut-il savoir exactement ce qu'il s'est passé"

"C'est difficile de ne pas voir jouer le XV de France. Avant de parler de sanctions, faut-il savoir exactement ce qu'il s'est passé... Je pense que les joueurs sont déjà eux-mêmes sanctionnés de ne pas pouvoir jouer. Je pense qu'ils en sont très malheureux", estime le chef du gouvernement.

"Le sujet est suivi de près par le ministère des Sports, en lien avec la Fédération française de rugby, rappelle ensuite Jean Castex. Ne préjugeons pas des suites qui pourront être données à tout ça. Encore une fois, je pense que la pénalisation, la sanction est déjà donnée avec l'impossibilité de jouer."

Alors qu'il avait été annoncé maintenu, le match entre la France et l'Ecosse, prévu ce dimanche, a finalement été reporté ce jeudi, sans qu'une nouvelle date ne soit pour l'heure fixée. "Le groupe de surveillance des tests des Six Nations (TOG) s’est réuni aujourd’hui pour examiner la situation dans le camp Français, indique un communiqué. Ils ont recommandé à l’unanimité le report du match France-Ecosse. Ceci sera ratifié dans la journée par le Conseil des Six Nations. Nous travaillons sur le la date de report de ce match et la communiquerons en temps voulu."

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport