RMC Sport

XV de France: le coup de gueule de Moscato, qui en veut à Galthié

Dans le Super Moscato Show sur RMC, mercredi, Vincent Moscato a commenté les révélations indiquant que la bulle sanitaire du XV de France aurait été percée par Fabien Galthié. Pour l'ancien rugybman, le sélectionneur a "fait le con" en trahissant la confiance de ses joueurs.

Même s'il a assuré que ses "agissements" avaient tous été "conformes au protocole sanitaire", Fabien Galthié est, comme l'a révélé L'Équipe dans son édition de mercredi, suspecté d'avoir brisé la bulle sanitaire du XV de France. Or, quinze cas positifs au Covid-19 (onze joueurs, quatre membres du staff) ont été détectés ces derniers jours au sein du groupe. "Ce n'est pas bien du tout", a réagi Vincent Moscato, déplorant au micro de RMC l'attitude du sélectionneur.

"Je rappelle qu'on est dans un sport de haut-niveau, dur physiquement. (...) C'est quand même un sport avec 50% de combat, des sacrifices énormes. On sait ce que c'est d'être en stage, encore plus maintenant. On n'imagine pas l'intensité et la violence. C'est très costaud. Il faut un commando soudé comme des frangins. Mais on ne peut pas supporter qu'un frangin, surtout le chef des frangins, fasse le con. Ce n'est pas possible", a ajouté l'ancien rugbyman dans le Super Moscato Show.

Moscato déplore une "magouille"

Vincent Moscato est d'autant plus agacé par les révélations indiquant que la faute avait été rejetée sur un autre membre du staff du XV de France. "On ne ne peut pas, par une magouille, dire: «Ce n'est pas lui, c'est un autre»", s'insurge-t-il.

"Qu'on dise que ce n'est pas lui, qu'on le protège, je comprends. On est encore dans une famille, il faut le protéger. J'aurais fait pareil, je suis d'accord avec ça. Mais pas au détriment d'un autre", conclut Vincent Moscato.

Malgré le foyer d'épidémie au sein du groupe des Bleus, le match contre l'Écosse, comptant pour la troisième journée du Tournoi des VI nations, a été maintenu. Il aura donc bien lieu dimanche après-midi, à partir de 16 heures, au Stade de France.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport